Affaire tentative d’atteinte à la sureté de l’Etat, Le MMLK demande la libération de Kpatcha Gnassingbé

1
1022

source: http://www.gov.cn/misc/2005-11/24/content_107998.htm

Le dernier arrèt rendu par la Cour de Justice de la CEDEAO en ce qui concerne le dossier tentative d’atteinte à la sureté suscite des réactions au pays. Le Mouvement Martin Luther King dit saluer cette décision et demande à Faure Gnassingbé de procéder à la libération de Kpatcha Gnassingbé et coaccusés suite au verdict du droit de justice ce 3 Juillet à Abudja.

En demandant instamment à l’Etat Togolais de prendre toutes les mesures en vue de faire cesser la violation du droit à un procès équitable, le Mouvement estime que les Juges demandent purement et simplement la libération de ceux qui sont encore détenus dans le cadre de cette affaire.

Le MMLK trouve qu’il est important de ressortir cet autre camouflet au pouvoir après ceux qui lui ont été infligés par la mème Cour dans les dossiers des députés de l’ANC et de l’homme d’affaires Bertin Agba, une preuve de plus que le régime de Faure gnassingbé est “maitre dans l’art des violations flagrantes des droits humains, de la torture, des traitements cruels et dégradants.

“Ces comportements barbares et primaires, loin de s’accomoder au 21ème sciècle, constituent une honet nationale trainant ainsi le nom de notre cher pays dans la boue et l’humiliation” écrit le Pasteur Edoh Komi, président de la Strcuture qui demande “au groupe des amis de Faure Gnassingbé de se soumettee effectivement aux décisions des Institutions tant nationales, régionales qu’internationales afin d’éviter tout isolément et toute désintégration de notre pays”.

Rappelons que Kpatcha Gnassingbé demi-frère du président de la République Togolaise a été condamné à une peine de 20 ans de réclusion criminelle pour tentative d’atteinte à la sureté de l’Etat.

Vos Commentaires et Reactions

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here