Ambassadeur des USA au Togo: Qui est Robert Whitehead?

0
2531
Source:Wikipedia

Le 17 Octobre 2011, le président Barack Obama a annoncé son intention de nommer comme ambassadeur à la nation ouest-africaine du Togo un diplomate chevronné qui a passé des années en se concentrant sur les relations américano-africaines.

Né en 1954 dans l’Indiana, Robert E. Whitehead a obtenu son BA à Taylor University à Upland, Indiana, et sa maîtrise en littérature anglaise et linguistique de l’Université Southern Illinois à Carbondale, Illinois. De 1976 à 1980, il a été un bénévole et un conférencier Fulbright à l’Université nationale du Zaïre (Congo) enseignant l’histoire anglaise et américaine.

Il a rejoint le service diplomatique en 1983 et a servi à dix postes à l’étranger, tous en Afrique sauf trois, bien que sa première affectation a été à la Guyane, en Amérique du Sud. Autres missions premières inclus comme agent politique à l’ambassade à Kinshasa, au Zaïre (aujourd’hui République Démocratique du Congo); agent politique à l’ambassade à Belmopan, Belize, en 1988 et 1989, le chef de mission adjoint à l’ambassade à Bangui, République Centrafricaine et Chargé d’Affaires à l’ambassade à Kigali, au Rwanda, à la fin de 1994, peu après la fin du génocide qui a tué environ 500 000 personnes.

Whitehead a été muté à l’ambassade à Bucarest, en Roumanie, pour servir de directeur politique. Il a ensuite été promu chef de mission adjoint à l’ambassade à Lusaka, en Zambie, en 1999, et a ensuite servi comme chef de mission adjoint à l’ambassade à Harare, au Zimbabwe. De retour aux USA, Whitehead servi comme officier dans le bureau des Affaires de l’Afrique de l’Ouest , et comme inspecteur principal au Bureau de l’Inspecteur général du département d’Etat. Il s’est ensuite rendu à l’Afrique, d’abord comme chef de mission adjoint et Chargé d’Affaires à l’ambassade de Khartoum, au Soudan, de 2004 à 2005, puis comme premier consul général à Juba, au Sud-Soudan, en 2006 et 2007.

De retour à Washington, Whitehead a été le directeur du Bureau d’Analyse africaine dans le Bureau de renseignement et de la Recherche de 2007 à 2009, puis retourné à Khartoum pour servir de nouveau comme Chargé d’Affaires à l’ambassade de mai 2009 à 2011, au cours le temps que le Sud-Soudan a officiellement fait sécession du Soudan.

Whitehead parle couramment le français et le roumain, et un peu l’arabe. (source)

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here