CAN 2013 / Le Carré d’As est connu

2013-02-can-orange-quart-de-final

Lentement mais surement la 29ème Coupe d’Afrique des Nations Afrique du sud 2013 tire vers sa fin. Les 4 nations qualifiées pour les demi finales sont connues : 2 pays anglophones (Ghana & Nigeria) et 2 pays francophones (Mali & Burkina Faso).

Retour sur les matches des quarts de finales avec leur joie et leur déception.

GHANA 2 // CAP VERT 0

1ère participation pour les requins bleus du Cap Vert et qualification surprise pour le second tour. Avec un football chatouillant, le Cap vert a fait d’un coup d’essai, un coup de maitre. Son effectif truffé de néo portugais a fait feu de tous bois pour être au quart de finale. Mais au quart de finale, l’adversaire en face était le Ghana qui a en vue de gagner enfin sa 5ème CAN. Les requins bleus ont bien joue leur partition mais les Blacks Stars ont tout mis en œuvre pour gagner la partie et amené par leur capitaine Gyan Assamoah, auteur d’un joli crochet, qui a donné le penalty. A 1 à 0, le Cap vert a voulu revenir au score et a laisser son arrière esseulée. C’est fort logique que le Ghana corse l’adition vers la fin du temps réglementaire et bat donc le cap vert par 2 buts à 0

AFRIQUE DU SUD 1 // MALI 1 (Tirs aux buts 1 à 3 pour le Mali)

Le pays organisateur poussé par le 12ème homme aurait tout parié pour battre le Mali mais c’était sans savoir que le Mali a la vocation de faire tomber en cette période de la compétition le pays organisateur. Le Mali fut quand même accueilli à froid par un but des Baffana Baffana. Galvanisé par ce but, les Baffana Baffana croyaient que tout était fini pour les Aigles du Mali. Erreur! L’emblématique capitaine du Mali, Seydou KEITA est là pour remettre les pendules à l’heure. A 1 but partout, la partie est devenue terne jusqu’à la prolongation. Plus rien à se mettre sous la dent et tout se fera aux tirs aux buts. Le gardien malien, très en verve arrête coup sur coup 3 tirs sud africains alors que les maliens ont réussi tous leurs tirs : au finish, 3 à 1 pour le Mali qui se qualifie pour les quarts de finale.

COTE D’IVOIRE 1 // NIGERIA 2

Voila un quart de finale de finale que toute la Cote d’Ivoire, Sabri Lamouchi, Didier Drogba et ses poulains ne seront pas prêts d’oublier. Oui, la Cote d’Ivoire vient encore de tomber les armes à la main pour les 2 années successives. Tombée en finale en 2012 face aux chipolopolo de la Zambie, cette année, c’est au quart de finale que la Cote d’Ivoire tombe cette fois ci.

Tout avait bien commencé pour ce match entre Eléphants et Super Eagles. Drogba et les siens ont fait douter dans les 15 premières minutes la bande à Stephen KESHI. La jeunesse du Nigeria amené par Moses, Uche et autre Obi Mickael ont fait parler la jeunesse et c’est fort logiquement que le Nigeria ouvre le score par Emeniké au grand désarroi de la RCI.

La RCI s’est réveillée après les citrons et sur un coup de pied bien tiré par le feu follet capitaine Drogba, Tioté a mis la tète pour rétablir la parité au score. Après plus rien ! Le match devient athlétique de part et d’autre. Alors que tout le monde pensait que le match allait en prolongation, le jeune MBA d’un tir foudroyant, assomme le goal Kopa Barry qui n’a rien vu sur le ce tir apparemment anodin. Keshi aux anges sur le banc, fait signe a ses poulains de gérer le temps. Ce qui fut fait et le Nigeria gagne la partie par 2 buts à 1 et envoie la bande à Drogba, Gervinho, Gradel et autre Yaya TOURE a leur chère étude pour Maroc 2015 si et seulement si …….

TOGO 0 // BURKINA FASO 1

Le Togo à l’entame de ce match était confiant. Les Etalons, eux, avaient pris le match tres sérieux au coup de sifflet d’engagement de la partie par l’arbitre Sénégalais.  Le Burkina Faso en l’absence de son buteur maison blessé, Alain TRAORE, a mis en place un autre dispositif autour de Pitroipa et le vieux de la maison Moumouni Dagano. Les Eperviers, eux, avaient un système avec 1 seul attaquant en pointe, le jeune prodige de Kodjoviakopé, Sheyi Adebayor.

Les 45 premières minutes ont été ternes des 2 cotés. En 2ème mi temps, le Togo se réveille par Adebayor et Serge Gakpe qui ne trouvent pas le fond des filets. Le Burkina aussi réagit par des contres et son feu follet Pitroipa aussi ne réussit pas ses tirs car le gardien Agassa ne veut pas se laisser aller.

La fatigue a pris place dans les 2 camps et c’est la séance de prolongation qui arriva ! C’est tout un peuple togolais qui croyait aller aux tirs aux buts pour voir Agassa étaler sa classe mais hélas ! Sur un corner, le goal Agassa sorti des buts a mal apprécié le corner burkinabé et le temps de se rendre compte que le corner venait au 1er poteau, c’est un goal vide qui accueille le coup de tete de Pitroipa au grand désarroi de tout un peuple.

Les Eperviers sortent de leur antre et pressent les burkinabés pour revenir au score mais le Burkina Faso fait douter les Eperviers. C’est la fin de l’haricot ! Le Togo tombe les armes à la main et le Burkina renvoie le Togo qui après 8 participations à la CAN, a franchi le premier tour. Vivement l’édition du Maroc 2015 pour d’autres défis et challenges pour les Eperviers du TOGO.


avatar Soumis par le 4 Feb 2013 dans la/les categories A La Une, Actualités, CAN, Sports. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP