Cheveux naturels, un mouvement en marche

Cheveux naturels, un mouvement en marche

Cheveux naturels, un mouvement en marche, illustration de Laurent PIRAM

Les cheveux naturels, ce n’est plus seulement pour les jeunes écolières

explique une togolaise qui ne défrise plus ces cheveux depuis 4 ans. Ceci étant dit, il est nécessaire de faire une explication de texte. Une recherche sur Google du terme «cheveux naturels» renvoient inévitablement sur un site de vente de mèches que l’on peut trouver moins chers à Assigamé. Pourtant, un nouveau courant prend de l’ampleur. Dans la communauté noire, ce terme n’est pas associé aux prothèses capillaires que les togolaises affectionnent mais aux cheveux crépus ou bouclés n’ayant subi aucun traitement chimique.

Adieu défrisages, curly et autres crèmes assouplissantes pour les nappy, contraction de Natural Happy comme ce mouvement se définie aux Etats-Unis. Signe d’activisme politique dans les années 60-70, les cheveux naturels ont remis au goût du jour par plusieurs artistes américaines comme les chanteuses Erika Badu et Jill Scott qui arborent fièrement leurs afros. Rita Dominic, actrice nigériane est connu pour ses films et pour son style afro.

Pour les communs des mortelles qui ne soulèvent pas de foules à leurs passages, Internet est un levier de communication. Leila Noelliste édite le blog anglophone bglhonline.com et la bloggeuse Afrodescendante officie en français sur crepueetre-belle.blogspot.com. Des femmes anonymes publient des vidéos sur le site youtube et partagent des techniques et des astuces pour prendre soin des cheveux crépus quelques soient leurs natures. Certaines d’entres elles comme Prettydimples01et Kimmaytube se sont fait un nom sur la toile. Elles ont ensuite fait de leur passion leurs métiers en se lançant dans la coiffure ou la vente de produits capillaires. D’autres mettent en place des groupes de réflexion. Samantha Jb a ainsi crée en 2010 l’association Nappy Party qui milite pour la revalorisation du cheveux crépus au naturel et dispose d’un groupe sur facebook pour relayer son action. A la foire de Paris, pour la première fois , plusieurs stands sont dédiés à l’association Boucles d’Ebène qui met en avant des artisans et marchands au service de la beauté de la femme noire au naturel.

De plus en plus de togolaises prennent soin de leurs cheveux au naturel. L’accès à l’information ouvre d’autres perspectives mais elles se tournent aussi vers leur propre héritage. Elles réapprennent les gestes que les femmes faisaient pour s’occuper de leurs cheveux au quotidien avant l’arrivée du défrisage chimique.

Yawa

Illustration par Laurent  PIRAM


avatar Soumis par le 7 May 2010 dans la/les categories Plume Libre. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Qu'en Pensez Vous?... 10 Reactions deja “Cheveux naturels, un mouvement en marche”

  1. avatar
    lynn

    juste pour souligner que l’afro de rita dominic n’est pas naturel donc n’a rien n’avoir avec l’article qui s’intitule “cheveux naturels”

  2. avatar
    Kibam A.D.T

    Lynn c’est un tres bonne observation que tu as fait ici. Esperons que les gars de Togozine la vont verifier leur source. C’est marrant quand meme. Tu es sure au moins Lynn que son afro la n’est pas naturel?

  3. avatar
    niky

    fo pas nous blaguer lo

  4. avatar
    Yawa

    Bonjour Lynn, Kibam A.D.T. et Niky. Merci pour votre viligence. Effectivement, Rita Dominic n’a pas un afro naturel. Le sujet est passionnant et nous aurons certainement l’occasion d’en reparler lors d’un prochain article. Si vous êtes interessés par la scène naturelle au Nigeria, vous voudrez peut-être adhérer au groupe facebook Kinky Apothecary crée par Nibi, une jeune nigérianne. Merci encore.

  5. avatar
    anaiiis

    rita! manvi de adjaho??jamais jamais!!
    Lynn, Kibam A.D.T. et Niky vous ne le saviez pas??
    elle le porte naturelement en sortant de chez meche to de assigan me du nigeria…
    yawa, sans rancune. i m just kidding…

  6. avatar
    Léna

    Bonne initiative d’article même s’il y a quelques erreurs.
    Je me suis défrisé les cheveux juste une fois pour “les études” car on n’avait plus le temps de me coiffer. J’ai regretté!! C’était il y a 11 ans. Depuis, je porte mes cheveux au naturel ( sans wave, soude, défrisant…) “crépus” comme on dit. Et c’est comme ça que je me préfère.

  7. avatar
    F_Fafa

    yawa, pas mal…et surtout du courage…

  8. avatar
    jojo

    C’est vrai rita (toroevi) n’a pas un afro naturel. J’aimerai revenir au naturel. Je viens de prendre la décision (il y a quelque jours) et j’espère que j’y arriverai d’ici un an. merci pour l’article. Si vous avez des tuyeau sur où trouver des produits adéquats et de bonne qualité passé le.

  9. avatar
    mamiky

    I like your website,i’ll bookmark it.

  10. avatar
    ASA

    Une solution certaine pour améliorer le panier de la ménagère n’est-ce pas?

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP