Conversations avec des Togolais – Bilan 2011: Elliott Kodjo Mablé

Elly Kodjo Mablé

Elly Kodjo Mablé

Togozine: Bonjour Comment allez-vous?

Elly Kodjo Mablé:  Je vais bien ….Malgré les tourmentes de l’année 2011, je ne suis pas fâché de voir se terminer cette année, qui a vu le retour en force de la colonisation de l’Afrique par l’occident appelé pompeusement « La communauté internationale » sous prétexte d’installer la démocratie. J’ai souffert dans ma chair de voir le président Laurent Gbagbo se faire arrêter par la France. ” Vive la nouvelle démocratie version 2011″ et surtout adieu à cette année meurtrière pour notre continent….

Une fois de plus un frère livre son frère aux occidentaux, comme au temps de l’esclavage… je dis haut et fort …MERDE à l’Union Africaine, qui reste silencieuse face la déportation de Laurent Gbagbo et au meurtre de Kadhafi par cette même « communauté internationale>>

Où est la morale, où est l’impunité ? L’occident nous parle toujours d’impunité mais pour qui ? Impunité ? Oui, mais rien ne doit rester impuni sur ce continent où il n’y a aucun respect pour l’homme, où ses droits, même les plus élémentaires sont bafoués. ..Oui, toute vie doit être respectée et aucune vie ne doit plus être brisée, sans que justice ne soit rendue.

Celui qui a commis une faute doit payer, telle est la justice humaine…mais tous ceux qui ont commis des égarements, rendent-ils compte ?
Cette justice là, est-elle juste? Où sont les Africains? Les Africains doivent se poser ces questions, peu importe leur choix et penchant politique, avant d’acclamer, comme toujours, la justice des vainqueurs.

J ai vu au grand jour le vrai visage de l’occident en 2011 et je n’ai plus peur….L’occident, sait nous diviser, toujours avec notre concours. Pauvre Afrique!!!

Togozine: 2011 fut une année intéressante au Togo pour de nombreuses raisons, que pensez-vous qu’on se souviendra de 2011, quand l’histoire regarde en arrière?

Elly Kodjo Mablé: Premièrement la décision de la Cour de la CEDEAO qui a donné raison à l’ANC dans l’affaire des députés exclus, la Cour a, dans son arrêt, jugé illégale, la décision qui a conduit à l’exclusion des Députés. Cette décision est un signal fort de leur attachement à la démocratie, au droit et à l’Etat de droit. Cette décision nous montre une fois encore que notre Cour Constitutionnelle est un instrument aux service du pouvoir.

Vient ensuite, le soulèvement des étudiants de Kara qui est toujours présenté comme étant le bastion de ce gouvernement tribal, qui a fait tâche d’huile en s’étendant comme une marée vers les autres universités du pays. Les étudiants sont tués a balles réelles par les forces régulières mais ce soulèvement n’intéresse aucun média occidental. Serait-ce parce qu’il n y a pas de pétrole, ni de cacao ou du diamant au Togo ?

Togozine: Qui sont les personnes que d’âpres vous la diaspora togolaise a besoin d’apprendre à connaître, car ils portent beaucoup de potentiel pour l’avenir.

Elly Kodjo Mablé: Alain Toussaint, l’ancien porte parole du président Laurent Gbagbo. J’ai découvert lors de ce conflit électoral, un grand communiquant, un homme de conviction, un panafricain.

Cet homme est souvent dans les manifestations au côté des patriotes et reste constant dans son combat pour la libération de la Côte d’ivoire et l’honneur du président Laurent Gbagbo. Alain Toussaint est pour moi un digne fils l’Afrique et un homme à suivre.
Je pense aussi à une jeune femme comme Gloria Mika qui est une jeune activiste panafricaine. Gabonaise de nationalité, mannequin international de par son métier, elle défend l’Afrique comme personne.

Puis je pense à Victor Kossi-kouma Agbégnénou un entrepreneur togolais qui développe le Polyvalent Wireless Communication System (PWCS) qui est une technologie innovante qui permet, sans recourir au câblage, mais avec une connexion haut débit satellitaire, de distribuer les trois services de téléphonie, d’Internet et d’images. Il a fallu dix bonnes années de recherche au promoteur pour aboutir à cette technologie qui, selon les experts, a 30 ans d’avance sur les Occidentaux.

Togozine: Qu’êtes-vous impatient de voir arriver en 2012?

Elly Kodjo Mablé: Le changement politique. Il est temps que la dynastie Eyadema laisse le Togo en paix. Il faut plus de justice sociale, l’arrêt de l’impunité, et la cessation de la baronnie du RPT au Togo. Les législatives 2012 doivent se dérouler sans que le sang coule encore aux Togo et la vérité des urnes doit triompher.

Togozine: Quels sont les défis que le Togo doit résoudre en 2012 afin de se positionner stratégiquement pour tirer parti des opportunités futures?

Elly Kodjo Mablé: Tout d’abord il faut que l’opposition parle d’une seule et même voix. Il faut qu’ensemble nous nous organisions afin de faire partir ce régime corrompu. Il va falloir que nous togolais, apprenions à ne plus nous considérer comme étant des Togolais du nord ou du sud, mais tout simplement Togolais, ayant un but commun :« faire partir la dynastie Eyadema ».

Nous devons apprendre à taire nos intérêts personnels et nous battre pour le changement et le développement de notre pays, et ce, ENSEMBLE.
Nous devons aussi apprendre à encourager l’entreprenariat, aider nos jeunes qui se retrouvent démunis et qui se retrouvent à conduire des taxi-motos. Mettons en place des passerelles comme les micro-crédits, cultivons nos terres, nos enfants doivent aller à l’école, le niveau scolaire du Togo est en baisse depuis des années. On remarque à regret que les tenants du pouvoir actuels ne sait faire que la fête, féliciter les réélections truquées de ses pairs et courrir les femmes. Il est temps que Faure se mette au travail et s’occupe de la jeunesse, qu’il mette en place une politique de mixité au sein de l’armée Togolaise pour mieux former les soldats qui sont souvent issus du nord et n’ont aucune vraie formation.

Togozine: Vous êtes dans le monde de l’activisme social? Quels conseils donneriez-vous à des jeunes togolais qui veulent jouer dans ce secteur en 2012?

Il faut absolument avoir une passion pour notre pays et notre continent, car je milite en plus de mon travail et de ma vie personnelle. Il faut pouvoir prendre sur son temps pour assister à de longues réunions, mettre en place des directives et s y tenir, mais aussi savoir déléguer quand il le faut.
Mon mandat en tant que responsable de l’ANC prendra fin bientôt et je vais passer le relais à un autre militant, je n’ai pas le monopole de mon poste, il faut savoir passer la main. Militer c’est une vocation.C’est à nous Africains d’écrire notre histoire.

Togozine: Merci très cher pour votre temps … , Un dernier mot pour nos lecteurs?

Elly Kodjo Mablé: Sérieusement, nous les africains devons apprendre à nous informer, nous devons créer nos propres medias. Souvenez-vous du traitement des medias occidentaux lors des conflits comme en Côte d’ivoire ou Libye. Ils sont une arme que l’Afrique doit développer et ainsi nous pourrons communiquer sur nos vérités, au lieu de toujours assister aux propagandes, la méthode est toujours la même :
Pour info, la plupart des medias français appartiennent à des marchands d’armes comme Dassault, Lagardère, Bouygues, Bolloré…En parlant de Bolloré son groupe contrôle tous les ports d’Afriques. Où est la concurrence?

L’Occident a faim, donc il devient plus agressif et installe « la démocratie sous couvert de L’ONU », afin de s’accaparer les richesses de nos pays.
Nous ne pouvons plus continuer ainsi. Relevons la tête, retroussons nos manches et faisons face à la triste réalité de l’Afrique.
En Afrique nous avons toutes les matières premières, nous sommes le continent le plus peuplé… Alors pourquoi sommes-nous les derniers??? L’Occident vient se servir, fabrique des guerres, nous fait même la “grâce “de nous endetter pour 100 ans, toujours avec la complicité d’un autre nègre. Ils nous traitent comme des merdes, et on est heureux de cette situation! Développons nos pays, cultivons nos terres, et surtout éduquons nos enfants à ne pas être complexés par l’occident. Nos ancêtres ne sont pas les gaulois et ne l’ont jamais été.

Togozine: Happy New Year 2012, et que Dieu vous bénisse.

Elly Kodjo Mablé: Merci de me laisser cette tribune pour dénoncer la «Démocratie version 2011 de l’Occident »…Bonne année 2012 que souhaiter ? Que Faure dégage, Ali Bongo dégage. Et pour finir le sang de l’Afrique coule dans mes veines et jusqu’à mon dernier souffle, ma bataille sera pour la libération et le développement de ce continent. Je vous remercie.


avatar Soumis par le 7 Jan 2012 dans la/les categories A La Une, Interviews. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP