Des voix s’élèvent pour demander l’annulation de la décision autorisant le prélèvement des 5F

0
1560

2013-02-togocell-moov-togotelecom

Depuis quelques jours, les Togolais sont en conflits avec les opérateurs de téléphonie mobile. Un message est envoyé à chaque client mentionnant un prélèvement de 5f par appel d’une minute et par client.

Une situation qui suscite des remous dans le pays. Le message indique que les sous prélevés serviront à aider les Eperviers à la Coupe d’Afrique des Nations et cette décision s’impose jusqu’au 6 Mars prochain.

Pour plusieurs personnes interrogées, c’est de l’escroquerie puisque les Eperviers sont déjà éliminés à la CAN et que même si c’en était le cas, ce serait vraiment inconcevable puisque la Compétition connaît son épilogue le 10 Février.

Dans le rang de la société civile, l’Association Togolaise des Consommateurs s’est insurgée contre le message des opérateurs de la Société de Téléphonie mobile. Dans le milieu politique, on parle de l’arrêté de la Ministre de la Télécommunication qui est au fait à la base de l’attitude des opérateurs.

Ainsi le Collectif Sauvons le Togo s’insurge contre cette « escroquerie » et contre porter plainte contre les pouvoirs publics pour que cette décision soit annulée.

Le Nouvel engagement Togolais de Gerry Taama écrit « Ne livrez pas nos chers Eperviers à la vindicte populaire en les associant à une initiative aussi inique qu’intéressée ». Dans une correspondance adressée à la Ministre de la télécommunication, Gerry Taama souligne que la teneur de ce message est d’autant plus surprenante que les Eperviers reviennent au pays à la date même de démarrage de ce projet. « Cette initiative est aussi singulière parce que le Comité de mobilisation de fonds mis en place à cet effet n’a pas encore fait un quelconque déficit de ressources pour accompagner les Eperviers, la présentation des comptes nécessaires en fin d’activité n’ayant pas encore été faite au public Togolais ».

« N’obligez pas de grâce, que l’étudiant, le paysan qui trouvent difficilement de quoi maintenir un contact téléphonique vital avec leurs proches à cotiser pour les Eperviers qui n’en demandent pas autant », conclue le président du Nouvel Engagement Togolais.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here