Election FTF : Gabriel Améyi, nouveau Président de la FTF

Des fans  togolais supportant l'équipe togolaise lors de la participation au Mondial 2006, quand revivront-ils de si beaux moments de ferveur?

Des fans togolais supportant l'équipe togolaise lors de la participation au Mondial 2006, quand revivront-ils de si beaux moments de ferveur?

Ce Vendredi 5 Novembre 2010, les fans de football togolais murmuraient le nom de Gabriel Améyi, comme nouveau président de la Fédération Togolaise de Football.

Gabi (comme le surnomme les intimes), Président de Maranatha Football Club de Fiokpor de Division 1 dont le fief se situe entre Womé à Kpalimé a dominé ses adversaires lors des votes. Il a remporté une large victoire contre Essoyaba Boukpessi et l’ancien international Amouzou Tètè en recoltant la majeure partie des votes : 33 voix des 52 électeurs contre 19 voix pour Essoyaba Boukpessi pourtant soutenu par le parti au pouvoir et zéro pour l’ancien international Amouzou Tètè. Malgré une belle carrière footballistique, ce dernier n’a su attirer de suffrages.

Rappelons que l’organisation de l’élection a été faite et présidée par le convalescent Gal. Séyi Mémène, assisté par le président de la Fédération Algérienne de Football, et trois observateurs délégués par la FIFA. La liste conduite par Gabriel Améyi est ainsi élue pour 4 ans.

Après les ingérences du pouvoir pour reporter le vote, la FIFA avait brandit la menace d’une suspension indéterminée des équipes togolaises de football, football féminin inclus, de toute compétition internationale. Conscient de la détermination de la FIFA, le gouvernement togolais avait enfin laissé les élections se dérouler tout en maintenant un climat de  tension.
Depuis 2006,  la FTF est victime de conflits entre plusieurs dirigeants. Les éternelles mêmes personnalités se sont présentées faute de renouvellement des  générations à la tête du football togolais. Les quelques nouvelles personnes qui se sont présentées n’ont pas fait le poids face aux deux anciens Gabriel Améyi et Essoyaba Boukpessi.

Maintenant que les dés sont jetés,  il reste à sauver ce football qui nous a procuré tant de joie et de merveilleux moments par le passé au Mondial 2006 et lors de de la course des cadets.

Est-ce que le gouvernement de Faure Gnassingbé accepterait de collaborer avec le nouveau président de la FTF pour faire progresser notre football?

Illustratio Flick R par teemow AttributionNoncommercialShare Alike


avatar Soumis par le 7 Nov 2010 dans la/les categories A La Une, Sports. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP