Entre 12 et 24 mois, tel était le verdict

0
1843

2013-04-anc

Le 21, 22 et 23 mai derniers des manifestations dirigées par l’opposition ont éclaté. Ils ont fait trois blessés chez les policiers et onze interpellations chez les manifestants. Les causes de cet affrontement sont l’interdiction gouvernementale de la manifestation, l’absence du dialogue politique dans le pays mais surtout la mort en prison d’Etienne Yakanou, l’un des responsables de l’Alliance Nationale pour le Changement.

Les manifestants arrêtés étaient accusé de « violence volontaire » et « dégradation de biens publics ». Mercredi dernier, ils ont était présentés au juge correctionnel M.Katanga.

Le juge Katanga a décidé de libérer six des manifestants tandis que les autres ont eu des peines qui varient entre 12 et 24 mois.

« Nous sommes dans une situation où les gens ne voient pas de sortie de crise, à part l’option de résister. La seule solution pour arrêter tout ça est de revenir à la raison et au dialogue. » A déclaré M. Patrick Lawson, Premier Vice-Président de l’Alliance Nationale pour le Changement.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here