Conversations avec des Togolais: Wolali Ahlijah

Wolali Ahlijah

Wolali Ahlijah

Qui est Wolali Ahlijah? D’où venez-vous ? Quel a été votre parcours jusqu’ici ?

D’abord merci pour l’opportunité de cette interview et félicitations pour le lancement de Togozine. C’est un pas en avant pour tout le Togo. Pour en venir à votre question, je m’appelle Wolali Ahlijah et je suis résolument engagé dans la recherche de solutions durables pour les problèmes de notre pays. J’ai une formation de base en Développement Organisationnel, en Leadership et en gestion des services sociaux. Ceci dit, l’homme importe peu. Le plus important, c’est la motivation à travailler avec tous ceux qui ont la volonté de créer, d’innover et de mettre en œuvre des solutions pour un changement social au Togo. C’est à cette fin que je participe activement à l’organisation des ressources à tous les niveaux.

Nous vous savons affilié à Alternative Leadership Group. Parlez-nous un peu de ce groupe.

Alternative Leadership Group est une initiative unique et originale qui part d’un principe simple : La qualité de notre société dépend de la créativité, de l’imagination et de la compétence de notre peuple. Ces trois facteurs peuvent être promus par l’éducation systématique de notre jeunesse. Malheureusement le système éducatif formel et informel met plutôt l’accent sur la formation de diplômés pour gérer ce qui existe plutôt que pour améliorer et innover. C’est ce qui est à la base des blocages que nous observons à tous les niveaux.
Ce que Alternative Leadership Group suggère est également simple. Il faut préparer, entrainer et équiper la jeunesse en vue de leur donner la confiance de sortir des sentiers battus et d’être des acteurs permanents de changement. Ce travail doit se faire de façon continue en donnant l’opportunité à tous les talents d’apprendre de nouvelles techniques, de s’entrainer et de tester leurs solutions dans un environnement viable.

Quand un pays veux gagner la coupe du monde, il investi dans la promotion du football, suscite l’intérêt pour ce sport, crée des centres de formation, sélectionne des jeunes à un bas âge, organise leur encadrement et se fixe des objectifs précis tout en évaluant de façon continue. Le résultat est presque toujours infaillible. Nous devons pouvoir faire la même chose pour le changement social au Togo et réduire la part du hasard dans notre avenir.

Pourquoi mettre en place une telle structure en ce moment ? Que s’est il passé pour catalyser su réveil ?

D’abord une petite précision. Alternative Leadership Group est actif depuis 2007. Deux raisons de base justifient sa mise en place. D’abord le constat de l’absence d’une structure de formation de leaders au Togo et malheureusement dans beaucoup de pays africain. La plupart des organisations se concentre sur les problèmes immédiats plutôt que sur une vision à long terme.

Ensuite, la naissance du groupe est une histoire d’opportunité – certains diraient que les étoiles étaient alignées ! (rires). C’est juste qu’à un moment précis, plusieurs Togolais résidant au Togo et dans la diaspora se soient rendu compte de leur communauté de vision, de la force de leurs compétences et de la richesse de leurs expériences et ont décidé de mettre leurs énergies au service de leur société.

Votre blog est cité au sein de la diaspora comme source d’idée et d’opinion différente sur le Togo, quelle est la motivation derrière ce blog?

Vous revenez là sur une initiative personnelle. Vous savez, un blog est souvent considéré comme beaucoup de choses par beaucoup de personnes. Je suis flatté de la lecture que vous en faites. Je blogue avant tout pour me retrouver moi-même dans la confusion quotidienne qui caractérise notre pays. J’essaie de questionner certaines certitudes et de placer la nécessité du changement dans un contexte plus grand. Il m’arrive de tirer des conclusions que beaucoup partagent. Il n’est pas non plus rare de susciter des controverses et des animosités. Mais le plus passionnant c’est de voir la petite blogosphère togolaise grandir, foisonner et se cristalliser en actions efficaces et durables.

En ce temps de la célébration du 27 Avril quel est votre bilan sur le Togo ?

Je pense personnellement que le cinquantenaire de notre pays n’est pas le moment propice pour un bilan. C’est plutôt le moment de commémorer la vertu et la vaillance de ceux qui ont lutté pour nous donner un pays. C’est le moment de renouer avec les idéaux et les valeurs qui ont sous-tendu la création de notre pays. On aura tous le temps ensuite de nous apitoyer sur notre sort, sur ce qui s’est passé depuis 1960 et pourquoi nous vivons un malaise continu. La sous-performance de notre pays n’est pas discutable. Mais je pense qu’il y a beaucoup de raisons d’être confiant.

TogoZine vous considère comme l’un des leaders de demain, pouvons-nous compter sur vous pour continuer la marche sur laquelle vous êtes engagé et aider, demain, au développement du Togo ?

(Rires). Leader de demain ? Je ne pense pas ! Les vrais leaders de demain sont à la maternelle et dans nos écoles primaires. Je conçois le leadership comme une habitude et non un poste. Je me vois plus comme un citoyen actif et attentif et, dans ce sens j’aspire à être un leader de chaque instant. Le développement du Togo est un travail de chaque jour. L’initiative de TogoZine montre bien que vous êtes vous-mêmes dans la logique de leadership citoyen qui ne se laisse pas définir par le poste présent ou futur. Ce qui compte, c’est la volonté et le travail.

Avez vous un message pour nos lecteurs et pour le Togo ?

Nous avons la force, les ressources et la capacité de changer notre pays. Tout dépend de ce que nous voulons accomplir. Je souhaite que chacun d’entre nous se trouve un créneau à partir duquel il ou elle peut agir efficacement pour donner des contours plus présentables à notre pays. Je crois que l’objectif principale de notre génération, c’est d’apprivoiser le futur de notre pays, de le modeler, de le matérialiser. Je suis convaincu que nous en sommes capables.


avatar Soumis par le 26 Apr 2010 dans la/les categories Diaspora, Indépendance du Togo, Interviews. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Qu'en Pensez Vous?... 3 Reactions deja “Conversations avec des Togolais: Wolali Ahlijah”

  1. avatar
    Atalipo Pekao

    Mais ce sont des gens comme ce mr. Wolali qu’il faut pour demain ca fait plaisir de lire des gens comme ca.
    Regards,

  2. Pour avoir travaillé récemment avec Alternative LeaderShip Group sur la commémoration des 50 ans d’indépendances, je peux dire que ce sont des gens sérieux et à encourager ! C’est ensemble qu’on peut changer le monde ! Petit à petit…

  3. Excellent. Le changement au Togo et en Afrique en général viendra des africains eux même. Je supporte donc Wolali et tous les Africains œuvrant pour le développement durable de l’ Afrique.

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP