Festival de Cannes: une togolaise sur la Croisette

Gentille Assih

Source: Sudplanet.net.

Gentille M. Asih, réalisatrice togolaise est invitée au 63 ième Festival de Cannes. Elle fait partie de la deuxième délégation du Pavillon

Cannes aurait aussi bien pu ajouter le mot « diplomatique » et « internationale » pour qualifier cette délégation. Effectivement, la douzaine de réalisateurs membres de ce groupe vient du monde entier : Afrique, d’Asie, d’Amérique Latine, d’Europe Centrale et Orientale, et Proche et du Moyen Orient

D’autres africains sont présents aux cotés de Gentille M. Asih. Ils sont les ambassadeurs de leurs pays sur la croisette : Abraham Haile Biru, réalisateur et producteur pour l’Ethiopie, Wanuri Kahiu, réalisatrice pour le Kenya, João Ribeiro, réalisateur pour le Mozambique, Sani Magori, réalisateur et producteur pour le Niger et Djo Tunda Wa Munga, réalisateur et producteur pour la République démocratique du Congo.Ils constituent un vivier des talents du Cinéma de demain.

Itchombi, le film que Gentille Asih défend à Cannes

Sans pour autant faire des comparaisons avec les programmes télévisés à forte audience American Idol aux Etats-Unis et la Star Academy en France où les candidats sont très encadrés, chaque membre de la délégation bénéficiera d’un accompagnement spécifique dans  leurs projets cinématographiques et pourra défendre son film. Gentille M. Asih présentera ainsi son long métrage Itchombi.

Le documentaire présente l’histoire de Déou, un étudiant togolais vivant à Dakar confronté à la circoncision lors de son retour dans son village natal. La réalisatrice a obtenu l’appui du programme ACPFilms, issu du partenariat entre la Commission Européenne et les groupes des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) pour soutenir les projets audiovisuels. 23 autres projets cinématographiques sélectionnés devraient recevoir des subventions pour un total de 6.5 millions d’euros soit 4.3 milliards de FCFA. Plusieurs réalisateurs membres de la délégation bénéficient également de ce programme.

Itchombi est en fait un des volets d’une sixologie appelée Lumière d’Afrique.  Cette collection de six documentaires est née de la rencontre de producteurs du Sud et du Nord à Dakar souhaitant encouragés les documentaristes africains. Une autre perle togolaise est également présente dans la collection de cette saison 1. Il s’agit de Togo, autopsie d’une succession de Luc Abaki Koumeabalo, qui fait référence à la succession du Président Eyadema, le premier.

De Kpalimé, où la jeune réalisatrice Gentille M. Asih est née, à Cannes, il n’y a qu’un pas.  Elle présentera son film au Marché International du Film le 18 mai prochain. Ce marché où les films s’achètent et se vendent se tient en parallèle du Festival de Cannes à quelques pas du Palais.

La crise n’est jamais loin

La crise a affecté le Marché du film. Les acheteurs, producteurs ou distributeurs sont moins nombreux, plus frileux et pondérés dans leurs investissements. Ils cherchent aussi à accroitre l’offre légale de films sur Internet et font leurs courses en conséquence. Les représentants du site AfricaFilms.tv, également présents à Cannes profite de cette tendance et prévoit le lancement du site en été 2010. La plate-forme offrira une sélection de films africains à la demande en téléchargement légal et s’engage à redistribuer « des revenus équitable aux réalisateurs et producteurs africains ». Bien qu’équitable soit un mot très à la mode et parfois utilisé de manière abusive, ce projet ambitieux doit être encouragé. Le but est de permettre à tout internaute de louer et télécharger des films africains de tous genres et de tous pays.

Gentille M. Asih devra se faire de la place sur le Marché. Les vendeurs américains arrivent avec près de 920 titres, les français avec 574 longs métrages ou projets et les britanniques 460. L’aide des deux parrains de cette édition, Sandrine Bonnaire, actrice et réalisatrice française et  Rithy Panh, cinéaste franco –cambodgien ne sera pas de trop pour aider la réalisatrice à percer sur la scène internationale.

Texte de Yawa


avatar Soumis par le 20 May 2010 dans la/les categories Actualités, Célébrités, Cinéma, Prestige. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP