Fin des luttes traditionnelles en pays Kabyè.

Le peuple Kabyè était en fête du 16 au 24 juillet 2011. Il célébrait ainsi sa fête traditionnelle. Fête qui a mobilisé les autorités politiques à la tète desquelles se trouvait le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, administratives et traditionnelles. C’étaient les Evala.

Les Evalas sont des jeunes lutteurs de différents cantons qui s’affrontent dans le cadre de la cérémonie annuelle. La cité Kabyè est conçue comme un espace, le jeune devient citoyen par l’initiation. Chaque année, au mois de juillet, les jeunes originaires de la Kozah(préfecture dans laquelle se retrouve Kara), s’empoignent et s’affrontent dans un esprit très sportif pour faire triompher leur village. Au-delà des compétitions de luttes, c’est chaque individu qui joue son passeport pour la citoyenneté, une sorte de tremplin à l’âge adulte. La cérémonie des Evala se déroule dans 13 cantons dont Yadè, Bohou, Pya, Tchitchao, KOuméa et Lama. Dans l’ensemble de ces cantons , la lutte traditionnelle constitue une étape importante, parmi tant d’autres, d’un long cheminement initiatique, qui forge, façonne et modèle l’individu en vue de le préparer aux responsabilités de l’âge adulte. Cette année encore et comme d’habitude, les tournois qui se sont échelonnés sur une ont été très populaires et suivis d’une assistance joyeuse. Le corps enduit d’huile de karité, le jeune évalou se rend en dansant sur le lieu de lutte ou la foule, des parents et amis scandent des chants d’encouragement.

Les luttes une fois terminées, place à la fête sur les terrains de lutte et dans les bars, une ambiance monocolore et monocorde d’une semaine.


avatar Soumis par le 16 Aug 2011 dans la/les categories Culture, Événements, Société. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP