Focus Mode Togo: Eva Galley l’esprit créateur de DAKROL

Togozine: bonjour Mlle Galley, comment allez-vous?
Eva Galley: je vais bien merci

Togozine: parlez nous un peu de vous. Avez-vous toujours été intéressé par la mode? Comment avez-vous atterri dans cette industrie?
Eva Galley: je vous remercie avant tout pour l’opportunité que vous me donnez aujourd’hui de pouvoir m’exprimer à travers votre média . Toute petite, je passais mon temps à dessiner des vêtements et mes proches étaient en admiration devant ces croquis. Après mes études en comptabilité et gestion des entreprises, j’ai eu la chance de trouver un travail bien rémunéré, mais qui ne me passionnait pas. Alors j’ai dû démissionner pour  pouvoir me consacrer et vivre de ma passion qui est la création de mode.

Togozine: parlez-nous un peu de Dakrol… pourquoi ce nom? quels genres d’articles avez-vous?
Eva Galley: Dakrol, c’est le double diminutif de ma tendre mère Caroline. Ses amies l’appellent affectueusement Da-Caro et moi pour le jeu de lettres je l’écris  Da-K-rol.

DAKROL met à la disposition de sa clientèle des bijoux en perles et cristaux, vêtements, chaussures et sacs en pagne . Vous avez la possibilité d’avoir des créations surmesure et selon vos goûts

Togozine: d’où vous vient l’inspiration? Quelle est votre motivation?
Eva Galey: l’inspiration me vient de partout et pour moi tout est sujet à une nouvelle création . Ma motivation c’est de donner l’envie de porter le pagne. Je me confierai à vous tout en disant que moi-même j’étais une grande récalcitrante du port du pagne. Je me disais que c’était pour les femmes d’un certain âge. Actuellement, je trouve aussi que nous ne portons pas assez les perles alors qu’elles se font plus design, plus stylées.

Togozine: quels sont vos projets d’avenir?
Eva Galley: faire connaître Dakrol dans le monde entier.

Togozine: comment la diaspora peut-elle vous soutenir?
Eva Galley: en parlant de diaspora, je reçois beaucoup de messages félicitations, d’encouragements et de commandes d’elle et je les en remercie énormément. Tous ceux qui parlent de Dakrol font déjà beaucoup pour moi et je leur demande de le répandre encore plus.

Togozine: un message pour les lecteurs de Togozine?
Eva Galley: rien n’est impossible à celui qui nourrit ses rêves chaque jour . J’ai pris des risques de pour pouvoir vivre de ma passion. Prenons notre courage et ayons foi en nous-mêmes et que cette aventure qu’on a commencée ensemble soit couronnée de succès car après tous, nos sommes tous partenaires.

Togozine: comment peut-on acheter vos produits?
Eva Galley: actuellement j’ai un point de vente au supermarché LEADER PRICE sur la rue Sylvanus OLYMPIO (ancien rue du commerce) en face du cinéma Opéra, où j’expose mes perles . Vous pouvez également voir les produits sur la page Facebook de DAKROL (www.facebook.com/dakrolcreation ). Bientôt vous aurez la possibilité de les acheter sur le site web de DAKROL (http://www.dakrol.com) qui est actuellement en construction.


avatar Soumis par le 24 Dec 2011 dans la/les categories A La Une, Mode & Beauté. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP