Football : un seul pays, deux équipes nationales

0
260
Togo, terre de nos aieux
Togo, terre de nos aieux

Un seul pays, deux équipes nationales de football. C’est la tragédie que nous vivons depuis ces derniers mois au Togo.

Le  monde  du football togolais,, une fois encore,  vient de nous sortir le tome II de sa tragédie : des équipes indépendantes qui participent aux rencontres internationales  au nom des équipes officielles.

Est-ce que ces équipes frauduleuses  n’ont pas le droit d’utiliser les couleurs nationales du Togo. Après tous, si l’équipe nationale ne peut aller à l’affront, les autres bataillons ne se posent pas de questions pour prendre le devant de la scène.

Après la version Egypte, c’est le tour du Barhein.

Des joueurs un peu trop méconnus du public togolais, évoluant dans les divers clubs et championnat du pays, dirigés par l’ancien ex-sélectionneur des Eperviers Tchanilé Bana et en complicité avec certains agents de la FTF ont une fois encore sorti l’équipe fantôme pour aller défendre sans aucune crainte les couleurs du pays. Comme on n’a l’habitude de le dire : “Si le papa n’a pas pu, le fils pourra.”  Autrement dit, si la FTF n’arrive pas à rassembler nos joueurs et participer aux différentes rencontres internationales, Tchanilé BANA avec ses collègues eux peuvent le faire. Chose faite.

La première sanction suite au faux match contre l’Egypte n’est même pas encore purgée que voilà la bande à Tchanilé Bana poursuivant l’exécution de son calendrier sportif, beaucoup trop chargé pour être stoppé en cours de route.  Bana est aidé par M.Doucouré d’origine malienne, beau-frère d’un membre du comité intérimaire de la fédération et organisateur des matchs du Togo. Il représenta les autorités togolaises dans les tribunes à Bahrein. Bana a malgré tout rempli sa mission même s’il savait très bien qu’en rentrant au pays la bombe allait éclater.

Mission impossible n’est pas togolais

Mais comment les dirigeants de l’équipe nationale togolaise de football version 2 ont pu emmener sans problèmes toute cette délégation de joueurs au Moyen-Orient alors même qu’il y a toujours des problèmes financiers et de primes lorsque la version 1 voyage.
Nous avons retracer le circuit de la nouvelle équipe. Elle s’entrainait sur les installations du Campus Universitaire de Lomé, sous un nom de couverture  et prétendait entrainer les jeunes joueurs togolais en manque de compétition et de championnat. Qui  aurait pu soupçonner qu’une équipe nationale se formait ? Comment ont-ils pu effectuer leur vol sans se faire repérer ?

Rassemblement au Ghana
Nous savions très bien que les pays voisins étaient plus ouverts aux touristes, alors le comité d’organisation de Bana ne s’est posé aucune question pour fixer le point de rencontre dans le Ghana voisin. Ainsi, chaque joueur devait se rendre au Ghana au lieu et date indiqué sur leur feuille de route. Comme ceci, l’équipe nationale nouvelle version s’est peu à peu formée de l’autre côté de la frontière et a pu relier la capitale bahreïnienne pour disputer leur match comptant pour les classements mondiaux de la FIFA.

Et s’ils avaient gagnés?
Malheureusement, la nouvelle équipe a perdu 3-0 contre l’équipe du Barhein, ce qui a fait dégringoler de 5 ou 10 places le classement FIFA officiel de l’équipe nationale légitime version 1. Si la FIFA n’avait pas posté un tel match sur leur site officiel, le public togolais et les autres membres de la FTF(Fédération Togolaise de Football) en auraient-ils été informés.

Comment les démarches administratives ont-elles pu être faites à l’insu de tous et du Ministère des Sports? L’équipe fantôme aurait fait des falsifications de signatures, des faux visas et plein d’autres choses encore. Pourquoi Maître Martial Akakpo, avocat à la cour à Lomé au Togo et M. Antoine Folly, ex Ministre de la Jeunesse et des Sports connaissant bien le circuit, a refusé à la dernière minute de  gérér le dossier ? Plusieurs zones d’ombres restent à éclaircir concernant la gestion de cette affaire au sein de la fédération.

Ce geste du coach Tchanilé BANA était-il à féliciter ou à punir ? Avait-il agit dans son propre intérêt ou dans celui des joueurs?

Illustration FlickR AttributionNoncommercialNo Derivative Works par kaysha

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here