Grève des enseignants au Togo, les centrales syndicales obtiennent 10% de la valeur indiciaire

0
1969

Mouvement d’humeur au Togo depuis quelques jours. Les enseignants des écoles ont lancé une grève de 3jours qui a démarré le mercredi dernier. Ils réclamaient depuis des mois l’amélioration de leurs conditions de travail.  Et depuis lors ils n’ont pas encore obtenu satisfaction.

Dépassés, ils désertent leurs lieux de travail. Les salles de classes fermées dans certains établissements. Quelques élèves s’amusent dans la cour de l’école presque  toutes les heures de cours. Le mouvement de grève est suivi sur toute l’étendue du territoire national de Lomé à Cinkassé en passant par Atakpamé. Le jeudi, le mouvement d’humeur atteint aussi les étudiants de l’Université de Kara. Ils ont enclenché aussi une grève pour revendiquer les allocations d’aides promises par le Gouvernement. Le mouvement s’est poursuivi le vendredi.

Et parallèlement, les centrales syndicales qui réclamaient la revalorisation de la valeur indiciaire ont rencontré le Gouvernement pour trouver un terrain d’entente.  Aux termes des dispositions de l’accord signé, les travailleurs verront la valeur indiciaire revue de 10%. Il a été aussi décidé l’élaboration et l’adoption du statut de la fonction publique selon une procédure d’urgence.

Les travailleurs malgré cela se montrent toujours insatisfaits. Ils comptent maintenir la pression pour que la nouvelle décision prise et conclue soit véritablement appliquée. La décision prend effet à compter du mois de Janvier 2012. Un rappel sera fait sur le salaire du mois de Mars.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here