Le Collectif Sauvons veut pousser le Régime Faure Gnassingbe à bout

0
1277

Le Collectif Sauvons veut pousser le Régime Faure Gnassingbe à bout

 

Depuis ce lundi, des femmes Togolaises privent leurs époux de l’actuel. Ceci en vertu de la grève de sexe lancée par le Collectif Sauvons le Togo au point de chute de sa marche organisée conjointement avec le FRAC et ses sympathisants.

Une manifestation qui rentre aussi dans le cadre de son appel a la désobéissance civile lancée le jeudi dernier. Les Responsables trouvent qu’ils ont utilisé tous les moyens légaux pour amener le pouvoir à la raison mais le pouvoir ne veut pas céder. Et donc ils ne veulent plus informer le pouvoir par rapport à ses différentes et futures manifestations. Ainsi, il demande a la population de désobéir a toutes les règles qui régissent le pays, un appel réitéré le week-end dernier a la plage.

Le Mouvement Martin Luther King se joint au Collectif Sauvons le Togo pour demander le départ de Faure Gnassingbe et appelle a la désobéissance civile et a la résistance non violente selon l’article 150 de la Constitution Togolaise.

Dans un communiqué rendu public, le Mouvement  précise que les récentes données de la situation sociopolitiques dans le pays prouvent  suffisamment que Faure Gnassingbe et les siens arrives au pouvoir par des fraudes électorales ne sont plus les gouvernants susceptibles de garantir le mieux être et l’avenir des populations. « Car le mutisme de Faure Gnassingbe devant la déconfiture et le délabrement total de notre société s’apparente a son incapacité de tenir la destinée si chère de toute une nation. Le Togo est en danger et toutes les indications l’expriment si profondément. » stipule  le Communiqué.

Pour  le Mouvement Martin Luther King, le pouvoir en place est vomi par le peuple et ferait mieux de se retirer avant qu’il ne soit trop tard.

Le Mouvement du Pasteur Edoh Komi appelle toutes les formations politiques, les organisations de défense des droits

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here