Inondations: l’Egypte au chevet du Togo, la francophonie au sommet de l’inaction

Crédit Photo : Bertrand Kogoé

Depuis  plusieurs semaines,  le Togo est touché par des inondations qui ont  fait des dégâts humains et matériels.  Les états membres de la Francophonie se sont déclarés solidaires et compatissants envers les togolais. Pourtant, seule l’Egypte s’est réellement singularisée en offrant un don de 500 000 dollars de médicaments (presque 250 millions FCFA).

Les  pays présents à Montreux lors de la réunion de l’Organisation Internationale de la Francophonie, le 23 et 24 octobre dernier, ont favorisé des solutions de moyen et long terme face à une  situation d’urgence. Ils ont voté un projet de résolution appelant  à une réaction de la communauté internationale alors que le Togo dénombre plus d’une dizaine de morts et près de 3000 sinistrés selon les autorités. Les écoles sont inondées empêchant la rentrée scolaire dans certains quartiers périphériques de la capitale ; d’autres quartiers sont inaccessibles compliquant le ravitaillement des populations en denrées alimentaires et sanitaires.

Bernard Kouchner, ministre français des Affaires Etrangères ajoutait que les victimes des inondations bénéficieraient d’aides à travers des financements innovants. L’innovation demande du temps que les togolais n’ont pas.

L’Egypte, membre de l’ OIF se distingue du reste de la francophonie et fournit des médicaments antipaludéens et  antibiotiques. C’est plus qu‘une déclaration ou un appel à résolution, c’est un geste de solidarité et un témoignage de compassion.

La vice-ministre égyptien des Affaires Etrangères pour l’Afrique, l’Ambassadeur Mona Omar annonçait également le désir de l’Egypte de renforcer sa collaboration avec le Togo lors de sa visite à Lomé le vendredi 22  octobre. Quelques jours plus tôt, la vice-ministre était à Kinshasa où elle déclarait  la relance de la coopération médicale entre la République Démocratique du Congo et l’Egypte. Bien que  bénéfique, cet intérêt accru des égyptiens pour l’Afrique sub-saharienne élève des soupçons.

Mohamed ElGohary, éditeur de Global Voices en langue arabe souligne que l’intérêt de l’Egypte pour l’Afrique arrive trop tard.

« En fait,  je pense que le gouvernement égyptien réalise finalement à quel point son manque de présence en Afrique est dommageable. L’Egypte a abandonné l’Afrique et laissé la place à d’autres nations : la Chine,  la Turquie,  et peut-être Israël, quoique je ne suis pas certain de leur influence sur le continent. Le gouvernement égyptien essaie de regagner du terrain et s’exprime sur des sujets comme le Soudan et le partage des eaux du Nil.

Je pense que cette manœuvre, ainsi que les précédentes, arrivent tardivement et sont trop évidentes. Il est clair que le gouvernement ne fait pas cela pour construire ce que j’appellerais une sphère d’influence en Afrique. Selon moi, c’est un pot de vin.

L ‘Egypte avait toutes les cartes en main et tout le temps imparti durant ces 50 dernières années pour devenir en Afrique ce que les Etats-Unis sont au monde : incontournables. Mais l’Egypte n’a rien fait.

En bref,  le gouvernement égyptien ne vise pas seulement le Togo. Ils ciblent plusieurs pays africains pour gagner de l’influence,  principalement temporaire.   C’est la réaction d’une diplomatie défaillante. »

En acceptant le don de l’Egypte, le Togo bénéficie aujourd’hui de cette envie de reconquête africaine des égyptiens.

Si la francophonie veut donner corps à une solidarité active comme énoncé dans sa mission, elle doit encore démontrer qu’elle est autre chose qu’un club de pays partageant la même langue.

Quel est l’intérêt d’appartenir à un club si au final le membre ne peut compter sur une aide collective ?


avatar Soumis par le 27 Oct 2010 dans la/les categories A La Une, Actualités. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP