La CEDEAO présente sa première conférence à sa foire de Lomé, elle déplore les tracasseries à ses frontières

 

Candide Leguèdè invite la population Togolaise et celle de la CEDEAO à ne plus payer au niveau des frontières de la sous-Région. La présidente de la Fédération des femmes entrepreneures et femmes  d’affaires de la CEDEAO l’a déclaré ce lundi matin  lors d’une conférence présentée sur le site de la 6ème foire de la CEDEAO qui se tient dans la Capitale Togolaise depuis le 25 Novembre dernier.

Elle rappelle aux populations d’être en règle avant de pouvoir revendiquer quelques droits que ce soit. « La CEDEAO n’est pas la CEDEAO des Etats mais des peuples, donc il nous revient d’avoir tous les documents en règle et refuser de payer. C’est en cela que nous pourrons contribuer à éviter les tracasseries routières. », précise-t-elle.  Pour Candide, les conventions sont signées. Les textes existent mais il y a toujours pas une bonne volonté au niveau des frontières de laisser passer les gens sans payer.

Il faut aussi ajouter que la conférence a aussi planché sur l’entrepreneuriat féminin dans l’espace. A ce niveau, la Conférencière reconnait les efforts que les femmes consentent dans le développement de la Zone. Les femmes NANA Benz du Togo sont citées en exemple. Malgré tous ces efforts, elles ne sont pas trop à la place méritée souligne la Conférence. Elle appelle les Etats à tout mettre en œuvre pour un total épanouissement économique de la gente féminine.

 

 


avatar Soumis par le 5 Dec 2011 dans la/les categories A La Une, Économie. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP