La devanture du CETEF, c’est aussi un monde d’affaires

 

« La foire est un véritable moment d’opportunité pour beaucoup de personnes » à lâché ce matin un homme d’une quarantaine d’années après avoir suivi une scène a la devanture du Centre Togolais des Expositions et Foires ou se déroule la 10eme foire internationale de Lomé.

Il voit une jeune dame avec le badge au cou qui supplie un jeune de lui permettre de pouvoir transporter son lot de contre-plaquet contre une somme. Le jeune sourit et porte sur sa tête tout le matériel et rentre dans le centre pour aller s’occuper de son stand. La dame n’était seule. Elle avait à ses cotés plusieurs de ses condisciples qui se donnaient a ce travail, qui rentraient et ressortaient du centre.

A l’opposé de la devanture du centre, des femmes derrières leurs étalages de marchandises sont en nombre considérables. « Moi c’est pour la foire que je suis là, si non je ne vais faire quoi ici tous les jours », nous confie une d’entre elles.

Une autre qui est une revendeuse du pain n’a même pas du temps pour répondre a mes petites questions que je lui posais. Elle était vraiment prise pas ses clients. A quelques mètres, une autre encore qui vend des produits alimentaires dont les tomates en boites, les pates nous indiquent simplement que ses chiffres d’affaires ont un peu augmentés ces derniers jours.

Nous marchons encore et nous nous arrêtons chez une revendeuse de crédit de communication. Elle autre ne donne pas trop de précisions sur ses affaires mais nous souligne qu’elles ne sont pas a ce lieu gratuitement, qu’elles payent de petites taxes au Centre presque quotidiennement.

Derrière moi, un conducteur de taxi-moto fait des signes de mains a un passant lui demandant s’il pourrait lui être utile. Ce dernier lui répond favorablement. Ces conducteurs de taxi-moto abondent à ce lieu depuis l’ouverture de la foire. « Moi je suis dans le quartier, pendant la foire, je me déplace plus trop, je viens rester ici et moi aussi je trouve mon pain quotidien » fulmine un du lot en souriant. Un autre ajoutera qu’il est en ville et qu’il vient de déposer un client, qu’il va y rester pour un moment dans l’espoir de trouver des clients.

Cette période est une aubaine pour les Responsables des bars et restaurants du milieu. Ils ont plus de clients. Et certains visiteurs et exposants s’y font servir visiblement. Ce n’est que le début, la suite nous la connaitrons aussi.


avatar Soumis par le 27 Nov 2012 dans la/les categories Actualités, Chroniques. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP