La Fédérations des Eglises et Missions du Togo demande à la CENI de suspendre le processus électoral

0
2630

2013-01-religion-eglise-dieu

Elections législatives prochaines au togo, les choses se précisent par rapport à sa tenue le 21 Juillet, mais certains partis politiques de l’opposition demandent son report. C’est l’exemple du CST et de la Coalition Arc-en-Ciel.

LaConférence Episcopale s’est aprononcée sur le sujet. Ce qui a interressé plusieurs journaux du pays dont l’Eveil de la Nation qui titre ”Processus électoral en cours, Etrange sortie de la Conférence des Evèques du Togo. Ces Evèques invitent les dirigeants, les partis politiques, les hommes et les femmes de bonne volonté à prendre des initiatives pertinentes et responsables pour créer un cadre de consécration et rapprocher les positions des différents acteurs en vue d’une décrispation de la situation et avant la tenue des élections législatives. Le journal qui écrit que la CET ne doit en réalité pas avoir peur d’utiliser les mots qu’il faut pour la situation dans le pays ajoute que c’est étonnant que que des Evèques qui sont des témoins visules et occulaires de tout ce qui se passe dans la politique Togolaise décident de biaiser ses propos.

La fédération des Eglises et missions du Togo(FEMIT) soutient la déclaration de la Conférence Episcopale du Togo et appelle à son tour tous les principaux acteurs de la classe politique à privilégier le dialogue, la concertation et le consensus pour tout aboutissement heureux et satisfaisant du processus électoral.

Elle demande la Commission Electorale Nationale Indépendante de tenir compte des risques et des dangers qui semblent se profiler à l’horizon et l’invite à suspendre le processus électoral dans le but d’amener tous els protagonistes dans la dynamique de confiance et de la manifestation de la vérité des urnes.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here