Le CPDC planche sur la rétention des devises des commerçants

0
440

Depuis quelques jours, deux rencontres politiques se tiennent dans la Capitale Togolaise. Mais toutes traitent presque du même sujet. Les réformes institutionnelles et constitutionnelles. La première, c’est le Cadre permanent de dialogue et de concertation, cadre crée par décret présidentiel et qui réunit acteurs politiques et de la société civile et la seconde parallèle réunit le Gouvernement et 3 partis politiques à savoir le CAR, l’ANC et le RPT.

La semaine dernière, les deux rencontres se sont encore tenues. Mais à la primature ou se tient la réunion du Cadre permanent de dialogue et de Concertation, beaucoup de points ont été abordés. Les Membres du Cadre ont réfléchi sur le statut des Anciennes personnalités de la République.

Le communiqué ayant sanctionné les travaux précisent que le CPDC, après avoir exhorté le Gouvernement à mettre en application les dispositions constitutionnelles et légales prévues à cet effet, recommande l’adoption des décrets déterminant les modalités d’application des lois organiques déjà adoptées par l’Assemblée Nationale.

Le Cadre permanent de dialogue et de concertation s’est préoccupé aussi des revendications des commerçants et commerçantes relatives à la rétention de leurs devises par les douaniers. Il demande ainsi au Gouvernement de trouver dans les meilleurs délais des solutions à leurs revendications.

Il faut aussi ajouter que la problématique des contentieux du  foncier au Togo était aussi au centre des débats de la 21ème rencontre du Cadre.  Les discussions par rapport à cette question se poursuivront lors de la prochaine réunion.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here