Le CST rejette catégoriquement les résultats provisoires publiés par la CENI

0
1178

2013-02-cst-collectif-sauvons-le-togoLe Collectif Sauvons le Togo dénonce avec la plus grande fermeté, tout en les rejetant catégoriquement les résultats des législatives du 25 Juillet 2013 publiés par la CENI.

Le CST trouve que le déroulement “calamiteux” du processus témoigne d’un état d’imprécation notoire, que les interférences délibérées des membres de la CENI, des présidents des CELI et des bureaux de vote, tous acquis au pouvoir en place, ont contribué à aggraver. “Fraudes, corruption, achats de conscience, harcèlement, intimidations, menaces et désordres de toutes sortes et de toute nature ont émaillé le processus, sur l’ensemble du territoire national.

Le Collectif appelle la Communauté internationale à constater l’impasse à laquelle a abouti le processus électoral qui vient de se dérouler au Togo et à laquelle elle a pour ainsi dire contraint l’opposition à adhérer, à tirer toutes les conséquences de cette situation quant à l’aggravation du déficit démocratique au Togo et à reconsidérer dans l’intérèt de la paix au Togo et dans l’intérèt bien du peuple Togolais et de la nation Togolaise, la nécessité d’une mise en oeuvre consensuelle des réformes politiques et des recommandations des missions d’observation électorale, afin de permettre non seulement la reprise du scrutin législatif, mais aussi de bonne préparation et l’organisation consensuelles des élections locales et de l’élection présidentielle à venir.

Le CST exige la libération immédiate et sans condition de tous les militants et sympathisants arbitrairement arrètés et détenus à la Gendarmerie, dans les prisons et tout autre lieu de détention et la lévée de toutes les inculpations qui pèsent encore sur les dirigeants des partis politiques.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here