Le CST souffle sa première bougie ce 04 Avril

2013-02-cst-collectif-sauvons-le-togo

Les Responsables du Collectif Sauvons Le Togo ont prié ce midi à la Cathédrale de Lomé. Ils seront demain à l’Eglise Salem Méthodiste. Un périple qui s’inscrit dans le cadre de la célébration du premier anniversaire de l’existence du Collectif.

Dans une déclaration marquant cet anniversaire, le Collectif écrit « Chers compatriotes, togolaises et togolais, la lutte citoyenne que nous menons, dans une dynamique unitaire d’actions, depuis un an, a entre autres, pour objectifs de parvenir, à un changement de la gouvernance actuelle du Togo, par la défense et la protection des droits de l’Homme, la cessation de l’instrumentalisation de la justice, l’instauration de l’Etat de droit, et la mise en œuvre de toutes les mesures visant à définitivement aligner sur les standards internationaux, le processus d’organisation et la tenue d’élections libres et transparentes. C’est dans cette optique que, deux mois après sa création, suite à une analyse approfondie de la situation sociopolitique du Togo, le Collectif « SAUVONS LE TOGO » a élaboré et transmis aux plus hautes autorités de notre pays, à la classe politique et aux ambassadeurs accrédités au Togo, « la plateforme citoyenne pour un Togo démocratique » dans laquelle sont exposées, les mesures visant à résoudre définitivement, la profonde crise sociopolitique que traverse le Togo. ».

LE Collectif déplore « Le pouvoir en place n’a daigné en donner une suite conséquente et est resté, jusqu’alors, autiste aux appels répétés de la classe politique sur la nécessité d’un dialogue sincère franc et structuré dont les décisions consensuelles doivent être de plein effet, avant la tenue, des prochaines consultations électorales. Les simulacres de dialogues, sans ordre du jour préalable, auxquels furent invités les responsables du CST, n’étaient manifestement destinés qu’à leur faire avaliser des décisions iniques, sur fond de duplicité politique. ».

Il faut rappeler que le début de cette année a été marquée par l’affaire des incendies des marchés du Togo. Et dans le cadre de cette enquète, la plupart des leaders du CST ont été inculpés. Et plusieurs personnes restent en détention. Et le CST demande la libération sans condition des personnes détenues injustement dans l’affaire des incendies des grands marchés de Kara et de Lomé et que les vrais auteurs de ces crimes soient identifiés et poursuivis, la publication intégrale du rapport des experts français sur les causes des incendies des grands marchés de Kara et de Lomé.

Ajoutons aussi que cet anniversaire sera aussi marqué par une marche qu’organisent les Responsables de la formation dans les rues de Lomé, Capitale Togolaise ce jeudi.


avatar Soumis par le 2 Apr 2013 dans la/les categories A La Une, Actualités. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP