Le forum des Jeunes Leaders Africains initié par Obama

Amélia Broderick Directrice Section Affaires Publique Ambassade Amérique au Togo

Amélia Broderick Directrice Section Affaires Publique Ambassade Amérique au Togo

“Les Etats-Unis veulent être votre partenaire… -Un avenir extraordinaire vous attend”.

Les propos du Président Barack Obama au Forum des Jeunes Leaders Africains accueillant près de 150 jeunes africains à la Maison-Blanche Bureau du Secrétaire de presse le 03 août 2010, annoncent une nouvelle ère de partenariat américain avec la fine fleur de la jeunesse africaine venue d’environ 50 Etats du continent “oublié”, de tous les maux. Le Togo y fut représenté. C’est au cours d’un point de presse le 11 août dernier, à l’American Corner du Campus de Lomé que les trois leaders qui ont représenté notre pays au Forum ont partagé leur expérience.

3 représentants

Dédé Marthe WOAMEDE de l’Alternative Leadership Group, Koffi NOAMEDJI de l’ONG ALAFIA et Erick Kudjo KAGLAN journaliste de Savoir News (un journal en ligne) ont eu la chance de cotoyer d’imminents membres et leaders de l’administration Obama dont la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton.

Sous la direction d’Amelia Broderick, Directrice Section des Affaires Publiques, et d’Ellen Thorburn, Chargée d’Affaires à l’Ambassade des Etats-Unis au Togo, ce point de presse a permis au public d’apprécier ce Forum des Jeunes Leaders Africains initiative du Président Obama.

Le Président Obama 2010 est choisie pour deux raisons : d’abord marquer les 50 ans d’indépendance de 17 nations à travers l’Afrique. Cela signifie pour Barack Obama « un soubresaut d’autodétermination…les Africains étaient libres de tracer leur voie, de forger leur destinée ». Enfin, 2010 marque aussi les 50 ans de la naissance du Peace Corps (Corps de la Paix) créé en 1960 avec le Président Kennedy, « un de nos merveilleux partenariats avec le monde, y compris l’Afrique » réaffirme le président Obama.

Pour l’Administration Obama, l’Afrique constitue une partie fondamentale de notre monde interconnecté. Aussi le monde a-t-il besoin de la créativité et des talents de jeunes leaders pour une Afrique forte, autonome et prospère.

Amélia Broderic et de gauche à droite Erick Kaglan, Dédé Woamédé et Koffi Noamédji

Amélia Broderic et de gauche à droite Erick Kaglan, Dédé Woamédé et Koffi Noamédji

Ainsi le motif du Forum avec des Jeunes Leaders Africains « pétris de talent et d’imagination » repérés grâce à leur militantisme au sein de la société civile, dans le développement, les affaires et les groupes confessionnels. Selon Barack Obama,« l’ Afrique possède un potentiel de développement illimité au XXIe siècle. Les jeunes constituent des partenaires privilégiés pour une Afrique dynamique qui se modernise, une Afrique créatrice de débouchés, une Afrique politiquement mûre comme le Ghana, une Afrique prospère comme le Botswana engagée dans une révolution des services mobiles à large bande qui pourrait bien transformer le quotidien des générations à venir. Bref, une Afrique capable de grandes réalisations ».

Pour Obama l’époque de donner est dépassé, il faut mettre en place des partenariats avec des jeunes leaders incarnant une vision différente de l’Afrique, pas l’Afrique des conflits d’antan, pas l’Afrique dans laquelle «on ne peut nier les difficultés auxquelles tant de gens se heurtent au quotidien-pour nourrir leurs enfants, trouver du travail, survivre un jour de plus », mais une Afrique rebâtie et reconstruite et ce pour les 50 prochaines années.

Lourd défi, lourde tâche !

«L’Amérique veut appuyer vos aspirations… nous voulons donner aux jeunes Africains des moyens d’agir. L’avenir est ce que vous en faîtes» affirme Obama.Il cite la jeune botswanaise Tumie Ramsden, animatrice de radio avec sa fameuse émission The Real Enchilada avec laquelle elle a inspiré un nombre incalculable de gens. Tumie, une grande habituée de twitter et présente à ce Forum, a prêté ces mots au président Barack Obama avec lesquels il concluait : « Si tes actions inspirent les autres à rêver d’avantage, à apprendre d’avantage, à faire d’avantage et à se dépasser encore plus, alors tu es un leader» ; et Obama d’appuyer par ce autre slogan de sa campagne lors de la course à la Maison Blanche mais repris à leur manière par de jeunes Kenyans « Yes Youth Can ! » « Yes Youth Can !».

Pour toute autre information, écrivez à cca@state.gov
Ou visitez le www.whitehouse.gov


avatar Soumis par le 12 Aug 2010 dans la/les categories Actualités. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP