Le Monument de l’Indépendance

Le 27 avril 1960, après avoir proclamé la souveraineté internationale du Togo, Sylvanus Olympio inaugure le Monument de l’Indépendance. Cet ouvrage a été réalisé par l’architecte français Georges Coustère aidé dans sa tâche par son frère François ainsi que Paul Ahyi et Djato Monsila.

Paul Ahyi, l’un des co-réalisateurs dudit Monument, déclara :

Le monument se présente comme suit : pour la forme, nous avons privilégié un élément porteur qui est comme un pont. Dans le vide du milieu, l’on y voit un homme qui se déchaîne, qui se libère. Et cet homme représente le peuple togolais. Sur les ailes en béton, de part et d’autre i l y a des trous qui devraient recevoir des dalles de verre, donc des vitraux pour donner à ces masses de béton le jour comme la nuit une certaine joliesse, beauté.

Devant cette masse de béton, il y a une structure en ronde bosse, représentant une femme qui, dans un geste d’élévation tient dans un vase la flamme de l’indépendance.  Cette flamme n’est allumée que la veille des événements essentiels. On peut se demander pourquoi une femme ? La femme est source de fécondité. On souhaite que toutes les actions futures menées par le peuple togolais soient positives, fécondes. Sa nature de femme incarne la liberté qui doit engendrer des actions positives

Un autre co-réalisateur, Monsila Djato affirme pour sa part :

Dans la réalisation de ce chef-d’œuvre artistique, j’étais spécialement chargé de rechercher le tabouret sur lequel la dame qui porte la flamme est assise. C’est un tabouret d’origine bassar qu’on ne sculpte qu’à l’occasion du mariage d’une princesse. Et c’est sur ce tabouret sacré à plus d’un titre, qui accompagnait la princesse Bassar dans son nouveau foyer, que devrait s’asseoir la dame porteuse de la flamme de notre indépendance.

Comme je suis Bassar, j’ai donc été mandaté pour aller chercher ce tabouret. Arrivé à Bassar, j’ai fait sculpter ce tabouret par un sculpteur qui habitait dans le quartier du chef supérieur de Bassar de l’époque.

Selon le symbolisme des frères Coustère, l’événement de l’indépendance était aussi heureux comme un mariage. Et comme la princesse qui, arrivant nouvellement dans son foyer, apporte la joie et le bonheur, celle du monument, assise sur le tabouret apporte la lumière qui doit dorénavant éclairer le peuple togolais dans sa marche des ans. C’est ainsi que le tabouret a été introduit dans cette œuvre”.

Par ailleurs, la silhouette d’homme sculptée dans le monument est la mienne. Comment cela a été conçu ? On a construit un grand mur peint en blanc, et tard dans la nuit, on m’a placé devant un grand projecteur, alors ma silhouette s’est projetée sur le mur et l’architecte Coustère a décalqué puis fait l’agrandissement qui a servi à la réalisation du bloc de ciment de l’indépendance…

Le Monument de l’Indépendance porte gravé en lui ces paroles :

EN HOMMAGE AU PEUPLE DU TOGO

PEUPLE TOGOLAIS

PAR TA FOI, TON COURAGE ET TES SACRIFICES,

LA NATION TOGOLAISE EST NÉE.


avatar Soumis par le 15 Apr 2010 dans la/les categories Album Photos. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Qu'en Pensez Vous?... 2 Reactions deja “Le Monument de l’Indépendance”

  1. avatar
    sewa Angele

    c est cool le travail que Togozine fait

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP