Le remaniement ministrièlle

2012-01-faure-gnassingbe-2

 

Après les législatives du 25 Juillet 2013 qui ont connu la domination de l’Union pour la République, le président togolais a remanié son gouvernement. Un gouvernement plus petit avec seulement 26 portefeuilles contre 31 dans le précédent gouvernement. La coalition de l’opposition Arc-en-ciel a refusé de participer à ce gouvernement tandis que l’UFC et à la surprise de tous n’a plus que trois portefeuilles au lieu de sept dans l’ancien gouvernement.

Le nouveau parti présidentiel Unir contrôle alors la majorité du gouvernement mais le parti fondé par le père du chef d’état s’est vu octroyé le ministère des affaires présidentielles en désignant Esso Solitoki comme ministre.

Le président Faure Gnassingbè a gardé la main sur les ministères les plus importants avec Robert Dussey comme ministre des affaires étrangères, et Yark Damehane comme ministre de la sécurité. Le président a aussi préféré garder le ministère de la Défense sous sa main comme c’est le cas depuis 2008.

Parmi les autres noms qu’on peut trouver dans le gouvernement, on trouve M. Hamadou Yacoubou qui est chargé d’appliquer les recommandations de la Commission vérité, justice et réconciliation.

Avec un nombre de ministres rétrécit, le président qui garde sa main sur la Défense, et une opposition qui refuse de participer à ce remaniement, ou ce gouvernement pourra-t-il aller ? La réponse dans les mois à venir.


avatar Soumis par le 18 Sep 2013 dans la/les categories A La Une, Actualités. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP