Les Abonnés de la Togolaise des eaux interpellent, l’ATC réagit

0
375

Plusieurs ménages confontés au problème d’eau au Togo.  Quelques uns se plaignent de ne pas avoir de l’eau dans leur robinet durant plusieurs mois. Et la qualité de l’eau soulève des polémiques par endroit. Interpelée, l’Association Togolaise des Consommateurs monte au créneau ce 22 Septembre 2011.

L’Association appelle la Société Togolaise des Eaux à rechercher rapidement des solutions pour alléger les souffrances des ménages dont le droit de disposer d’un service payé est bafoué. Car estime-t-elle que le manque d’eau au robinet et les coupures intempestives dans certains quartiers de Lomé depuis plusieurs mois pénalisent les abonnés malgré que ces derniers soient en règle avec la TDE.  Le traitement de l’eau étant clairement défini par les normes de l’organisation de la Santé et le Codex Alimentarus, selon l’ATC, à ce sujet, elle demande expressément au Ministère en charge de l’eau  et à celui de la santé, ainsi qu’à l’Autorité de Réglementation du Secteur de l’Electricité et de l’eau d’exiger des rapports périodiques du traitement de l’eau fournie par la TDE sur toute l’étendue du territoire national.

De plus, fait toujours constater l’Association, malgré le fait que le délai des branchements soit fixé à 2 mois par la TDE, certains abonnés ne sont connectés au réseau de la TDE, qu’après 6 mois voir un an après le paiement de leur devis de branchement. Cette pratique donne libre cours aux pots de vin que les clients sont obligés de verser à des agents indélicats avant de disposer de leur abonnement. « Cette situation doit ètre vite corrigée au sein de l’entreprise » exige l’Association.

A l’endroit du Gouvernement, l’ATC estime qu’il est urgent qu’il appuie cette société afin qu’elle renoue avec la performance.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here