Les employés de ATS expriment leur désarroi

0
1905

2013-01-amexfield-togo-steel

 
Les employés de la Société Amexfield Togo Steel sont en conflit avec leurs patrons. Ils tiennent à relever un certain nombre d’irrégularités liées à la mise en chômage technique du personnel. En réalité, tout a commencé le 23 Mars 2012 lorsque les délégués du personnel ont introduit à la Direction de la société une demande de revalorisation de salaire conformément à la nouvelle convention collective inter-pressionnelle du Togo entrée en vigueur le 06 Janvier 2012.

En réponse à cette requête légitime, la Direction a demandé d’avoir plus d’explications sur les répercussions que ladite grille de salaire a sur les travailleurs des secteurs privés et para-publics. La direction a également demandé à savoir si des agents de Amexfield Togo Steel sont en dessous du SMIG Togolais qui est de 35 mille FCFA.

Un mois plus tard, comme une réponse du berger à la bergère, l’administrateur a présenté un mémorandum qu’il considère comme la situation financière de la Société.

Pour la Direction, le capital social étant de 300 millions , la société doit être déclarée en faillite car les dettes ne doivent pas dépasser les 2/3 du capital social selon les Responsables. Et jusque-là, le délégué et les premiers Responsables de l’entreprise n’arrivent toujours pas à s’entendre.

Ainsi, les délégués du personnel exigent l’annulation pure et simple de la décision de mise en chômage technique prise par la direction, la présentation des preuves de l’endettement de la société, le payement effectif de la totalité des salaires en cette fin du mois de Janvier et plus de transparence dans la gestion de la société

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here