Les organisations de défense des droits de l’homme disent non aux as de torture

0
2390

« ç suffit ! », pouvait-on lire sur des pancartes brandies  dans les rues de Lomé. Et sur des banderoles pouvait-être perçu  « ça suffit  bâtissons le Togo », des expressions que prononçaient à cor et à cri des milliers de Togolais  qui arpentent les artères de la Capitale Togolaise ce 12 Janvier 2012.

Ils répondent tous à l’appel des organisations de défense des droits de l’homme du Togo. Organisations qui disent non aux cas de torture, de détention arbitraire et  au non-respect des droits de l’homme au Togo. Ce qu’ils réitèrent dans leurs recommandations. Elles demandent au fait la réouverture immédiate de la Radio X-solaire fermée en 2009  par l’Autorité de réglementation des postes et télécommunications du Togo, la satisfaction des doléances des étudiants et la réouverture sans délai des deux universités publiques, la révocation sans délai du Préfet du Golfe Koffi Mélébou. Elles demandent aussi aux autorités publiques la libération de Kpatcha Gnassingbé et ses coaccusés qui ont été condamnés en Septembre 2011 pour tentative d’atteinte à la sureté de l’Etat.

La marche qui a débuté à la Colombe de la Paix et  chuté au Palais des Congrès de Lomé a connu la participation de plusieurs partis politiques  dont l’ANC , le CAR, et OBUTS. Toutes ses formations se sont félicitées de la mobilisation du jour. « ça suffit » conclue Me Zeus Ajavon, Président d’une association qui lutte contre l’impunité.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here