L’Hotel Eda Oba devient une propriété a polémique

hotel-eda-oba courtesy of TripAdvisorDepuis quelques jours, une affaire éclabousse plusieurs auxiliaires de justice du Togo. Il s’agit de l’affaire Eda oba. Le complexe hôtelier est la propriété du sieur Hilaire Messan Locoh-Donou, architecte.

Mais le démarrage des travaux de construction de cet hôtel avait déjà provoqué courant 2008-2009, une levée de bouclier par voie judiciaire contre son propriétaire, car les héritiers de feu Lieutenant Amouzou Koffi de la Gendarmerie Togolaise ont clairement signifié à Locoh-donou de ne pas construire par usurpation sur le domaine foncier qui demeure indiscutablement leur héritage à eux légué par leur feu père. M. Locoh-Donou a passé outre la décision judiciaire prononcée le 26 Octobre 2009 par le Juge Pawele Sogoyou qui a ordonné l’arrêt immédiat des travaux de construction sous peine de 500 000 Fcfa par jour, l’affaire étant pendante devant la justice. Hillaire Messan Locoh-Donou avait déjà proposé à son voisin de son vivant le rachat de sa villa en vue d’étendre son propre domaine foncier lors de la construction de son immeuble de 7 étages baptisés Auba.

M. Amouzou, lui expliqua qu’il n’a que cette maison en plus d’une deuxième en finition au quartier Lomégan à léguer un jour à ses 13 progénitures, et donc qu’il était hors de question qu’il la lui vende.

Cette situation a failli tourner au vinaigre le lundi dernier. Un groupe d’individus lugubres visiblement sous les ordres d’un certain Amouzou ont fait irruption sur l’esplanade de cet établissement hôtelier de Lomé qui accueille ces derniers temps un grand nombre d’activité. Le nommé Kossi et ses amis ont par la suite investi le bâtiment duquel, ils ont vidé clients et personnels présents.

Parallèlement certains journalistes étaient sur les lieux pour couvrir le déroulement de la situation dont un confrère du nom de Ayi Atayi qui voulait prendre une photo a été tabassé et se retrouva dans une clinique privée de la place.

Une attitude que condamnent certaines associations de journalistes au Togo, dont Sos Journalistes en danger. Dans un communiqué rendu public, L’association SOS Journaliste en Danger dit avoir appris avec consternation l’agression sauvage du journaliste Ayi Atayi du quotidien Forum de la Semaine le 2 juillet 2012 à l’hôtel Eda Oba. En effet, selon les informations, le journaliste a été dépêché par sa rédaction à l’hôtel Eda Oba pour couvrir la prise d’assaut de l’immeuble par des individus qui réclament le droit de propriété sur le terrain. Alors qu’il prenait tranquillement les images de la scène surréaliste qui se déroulait, il a été violemment pris à partie par ces individus qui l’ont sauvagement bastonné bien qu’il porte son gilet de journaliste. Le journaliste sérieusement blessé a été admis le soir même dans une clinique de la place pour des soins appropriés.

SOS Journaliste en Danger condamne cette agression sauvage et barbare du journaliste qui vient s’ajouter à la longue liste des agressions des journalistes dont les auteurs bénéficient d’une impunité totale de la part des gouvernants. SOS Journaliste en Danger exprime toute sa compassion au journaliste et reste solidaire de toute action visant à décourager de tels comportements dans notre pays.

Cette agression du journaliste Ayi Atayi après celle de Frédo Atipou et Noel Tadégnon confirme les difficultés que rencontrent aujourd’hui les journalistes togolais dans l’exercice de leur métier. Il est donc temps qu’une réflexion sérieuse soit menée afin de définir les mécanismes de protection des journalistes dans l’exercice de leur métier. conclue Sos Journaliste en danger.


avatar Soumis par le 6 Jul 2012 dans la/les categories A La Une, Actualités. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP