L’OBUTS rejoint l’appel du CST

0
3163

2012-07-agbeyome-kodjo-obuts

Le Collectif Sauvons le Togo (CST) a lancé un appel il y a quelques jours pour trouver un « contentieux interne » après les élections legislatives contestées du 25 juillet 2013. Un appel qui est soutenu par l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) crée par l’ancien premier ministre Agbéyomé Kodjo.

C’est ce Dimanche 8 Septembre 2013 que l’OBUTS a publié un communiqué via l’Agence Savoir News lancé par les 200 délégués à la Convention Nationale de l’OBUTS, et donnant un bilan complet sur la situation actuelle du pays que ce soit économique, politique, ou social.

Les 200 délégués ont pu « tirer des leçons du dernier scrutin législatif, qui de l’avis de tous fut loin d’être juste, équitable et sincère. La Convention Nationale réaffirme son adhésion totale aux idéaux prônés par le Collectif Sauvons Togo dont l’ultime objectif est le Changement tendant à mettre fin aux dérives en tout genre et aux violations des droits humains dont les togolaises et les togolais sont en constance victimes » selon le communiqué.

La Convention Nationale a fait un appel aussi à toutes les forces politiques du pays qui luttent pour le même but.

« C’est pourquoi, il urge de renforcer et d’élargir le Collectif Sauvons le Togo aux autres courants politiques qui luttent pour la même cause. La Convention Nationale invite fraternellement le Coordinateur Général du Collectif Sauvons le Togo à faire œuvre utile aux fins de régler le contentieux interne relatif au dernier scrutin législatif, conformément aux engagements souscrits avant le déroulé du processus électoral », précise le communiqué.

L’OBUTS a aussi demandé la libération immédiate d’Olivier Amah Poko et d’Abass Kaboua et de donner l’autorisation à la radio Légende FM afin que le gouvernement montre vraiment sa bonne foi en ce qui concerne les droits de l’homme.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here