L’UJIT et le CONAPP condamnent la répression de la manif des journalistes par les forces de l’ordre

La dernière répression du sit-in des journalistes du Togo suscite toujours des réactions. L’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) et le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) disent avoir appris avec stupeur l’exercice de violences par les Forces de sécurité sur des journalistes le jeudi 14 mars 2013 au cours du sit-in organisé par quelques organisations de presse pour protester contre le vote par l’Assemblée Nationale de la nouvelle loi organique de la HAAC.

L’UJIT et le CONAPP condamnent avec véhémence les violences exercées sur les journalistes et demandent instamment aux Responsables des Forces de Sécurité de rechercher et de prendre des mesures disciplinaires à l’endroit de leurs agents auteurs des violences.

Les deux entités de presse se disent solidaires avec les confrères et consœurs blessés et particulièrement avec le confrère Younglove Egbéboua Amavi, Secrétaire Général du SAINTJOP atteint à la mâchoire et admis d’urgence au Centre hospitalier Universitaire (CHU).

L’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) et le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) souhaitent prompte guérison aux confrères et consœurs blessés.


avatar Soumis par le 18 Mar 2013 dans la/les categories Actualités. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP