Micro-trottoir : Le Nouveau Gouvernement Togolais

Ce vendredi 05 juin 2010, le nouveau gouvernement de Gilbert HOUNGBO a été présenté à l’assemblée nationale, marquée par le constat imposant de 20 sièges vides dans le camp de l’UFC.

Sept députés de la palmeraie étaient présents pour accueillir le nouveau gouvernement contenant lui aussi sept « AGO » (Amis de Gilchrist Olympio). Par un accord hautement historique, le leader charismatique de l’UFC a pu obtenir les ministères de la communication, de l’urbanisme, de l’enseignement supérieur, de l’industrie, des affaires étrangères et des droits de l’homme. Ce qui lui a valu de se faire exclure du parti « tête de file » de l’opposition radicale. En effet cette initiative n’a été faite sans aucune concertation du bureau du parti, ainsi que, semble t-il, en trafiquant certains documents attestant l’acceptation contestée de cet accord. Le prochain congrès de l’UFC, prévu pour fin juillet, permettra de faire la lumière sur cette affaire qui affiche au grand jour le manque d’organisation et de communication du grand palmier rouge, ainsi que l’égoïsme prononcé de son leader. Affaire à suivre…

Preenam (les larmes aux yeux) :

« C’est vraiment dommage que les gens puissent si facilement changer de casquette. Après tous les sacrifices et le sang versé par tant de Togolais depuis le massacre de Fréau jardin (1992) jusqu’aux dernières campagnes électorales, c’est inconcevable et tout à fait décevant… c’est triste pour notre pays. »

Gérard :

« Tout ce que je condamne moi c’est la manière dont Gilchrist a procédé. Et cette façon d’agir me conforte dans l’avis que j’ai toujours eu de lui : c’est quelqu’un qui ne cherche pas les intérêts du Togo mais bien ses intérêts à lui avant tout. »

Koffi :

« Cet homme m’a profondément déçu. C’est tout une montagne d’estime à son égard qui s’écroule. C’est trop misérable pour pouvoir en parler. J’ai honte et je suis trop écœuré! »

Mawuko :

« Cette crise est très importante pour tous les analystes de la politique de ce pays ! Remarquez bien. Ce qui se passe dans les pays démocratiques c’est que, quelque soit la position d’un parti (radical, modéré ou extrémiste), il est toujours question de prendre autant de sièges que possible au parlement et de pouvoir « se faire » intégrer dans le gouvernement, c’est-à-dire obtenir un poste ministériel. Au Togo, quand l’UFC a bien voulu, après moult discussions, participer aux dernières législatives (en 2007), beaucoup de personnes ont crié à la traitrise. Et ces mêmes personnes aujourd’hui hurlent sur le même disque. Avant la mort du général Eyadema en 2005, l’UFC faisait office d’opposition de contestation car pendant de nombreuses années ce parti s’est contenté de crier « on n’est pas d’accord » et de se battre (encore heureux) pour faire accepter ses idées aux oreilles partiellement tendues de la communauté internationale. A l’assemblée nationale, cette opposition est devenue parlementaire et elle a gagné en crédibilité car elle faisait un travail beaucoup plus concret : elle est devenue officiellement mandatée par le peuple. Aujourd’hui, cette opposition arrive au gouvernement : enfin de la vraie démocratie. Mais le gros du parti du palmier rouge crie déjà « on n’est pas d’accord !!». Et si par malheur vous exprimez ce genre de remarques en face de membres actifs de l’UFC, vous serez surpris par la haine et la violence du rejet dont vous serez l’objet. De toute évidence ce pays ne semble pas encore prêt pour une véritable démocratie… Mais nous devrons y arriver bon gré mal gré. »


avatar Soumis par le 10 Jun 2010 dans la/les categories A La Une, Interviews, Opinions. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP