Réaction du Mouvement Martin Luther King réagit a la suspension des deux emissions de Légende FM

0
155

Le Mouvement Martin Luther King considère injuste et scandaleuse la suspension des deux emissions de la Radio Légende FM et le Journal La Nouvelle par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication et estime que cette suspension constitue des dérives autoritaires et des atteintes graves a la liberté d’expression et d’opinion qui est ‘la sève nourricière de la démocratie.

Au lieu d’œuvrer pour garantir d’accès équitable a toutes les formations politiques aux medias publics qui sont aujourd’hui monopolisés et instrumentalisés aux fins propagandistes et élogieuses a la cause du pouvoir, le pouvoir, le Mouvement Martin Luther King se dit avoir constaté avec indignation et consternation que la HAAC s’est malheureusement et contre toute attente engagée dans une campagne de musèlement, de harcèlement et de censure de la presse privée.

« Convaincu que cette décision inique relevant d’une autre époque n’est que le sombre résultat du zèle amer d’un seul et sinistre individu a la tète de cette institution pour plaire a son mentor, le Mouvement Martin Luther King ne saurait accepter que le seul acquis restant de la haute lutte par le Peuple Togolais depuis 1990 pour l’avènement de la démocratie, soit sapé, balkanisé et mis sous l’éteignoir » estime le Pasteur Edoh Komi, président du Mouvement. Qui ajoute que ces accusations portées contre la Radio Légende FM n’est qu’une pure plaisanterie, un montage grotesque, un prétexte fallacieux et un faux raisonnement en vue d’étouffer et d’émousser la participation effective des citoyens a l’édification de l’Etat de droit.

Quant à la suspension du journal La Nouvelle, le Mouvement Martin trouve inadmissible et aberrant que le dossier déposé soit devenu incomplet après que la HAAC ait délivré le récépissé pour parution. « Quel contraste et quelle ambiguïté’ s’exclame le Mouvement.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here