Néné Amouzougan discute Technologies et Afreecatic sur Togozine

2013-02-nene-amouzougan
Depuis Avril 2012, nos fils d’actualité Facebook et Twitter, ont été envahis par les communications d’une jeune association : Afreecatic. Nous avons donc vu des billets de blogueurs sur l’actualité technologique en Afrique, des invitations pour un cycle de conférences autour des TIC en Afrique (AperoTIC), jeux-concours (Flash Quizz) . Chez TOGOZINE, nous avons toujours été très intéressés par les initiatives de la diaspora africaine !

Nous avons donc rencontré pour vous Néné AMOUZOUGAN, la présidente de cette association qui semble à la fois dynamique, moderne et très déterminée :

Togozine: Bonjour Néné AMOUZOUGAN, vous êtes la présidente de l’association Afreecatic. Pouvez-vous nous en dire plus sur vous ?

Néné Amouzougan: Actuellement en fin d’études en communication et travaillent au sein d’une entreprise de télécommunications, j’ai participé à fonder Afreecatic car je fais partie de cette diaspora qui est consciente de ce qu’elle peut apporter au développement de l’Afrique. Auparavant, toujours dans la même perspective, j’étais déjà présidente de l’association des jeunes togolais à Toulouse.

Ainsi, je m’implique pleinement dans les actions de l’association en apportant mes compétences en communication et en coordination. J’espère énormément voir Afreecatic grandir et occuper une place importante sur le marché technologique africain.

Togozine: Depuis Avril 2012, nous avons suivi avec intérêt les publications d’Afreecatic sur les réseaux sociaux, pouvez-nous mieux nous présenter votre structure ?

Néné Amouzougan: Afreecatic est une association loi 1901, créée en Avril 2012. Nous étions à la base un groupe de 5 amis togolais (2 ingénieurs, un juriste, une étudiante en école de commerce et moi, qui suis étudiante en communication).

Au fil de nos études, de nos expériences professionnelles et de nos analyses de la situation économique de l’Afrique, nous avons acquis la certitude que les outils des TIC (téléphone, internet, mobile et autres), peuvent être un véritable levier de performance pour booster la croissance de nos pays.

Nous avons également observé que comme nous, beaucoup de jeunes de la diaspora ont un profond désir d’entreprendre sur notre continent d’origine et être des acteurs efficients de son essor.

Nous avons donc décidé de mettre en place une structure officielle, qui serait un cadre propice à la rencontre de la diaspora engagée, à la réflexion sur les axes de développement possible de l’Afrique, ainsi qu’à la mutualisation de nos ressources (intellectuelles, financières et matérielles), pour la concrétisation de projets d’envergures en Afrique.

Togozine: Ok. Afreecatic est donc une association uniquement axée sur le TOGO ?

Néné Amouzougan: Non, pas du tout. Je pense que le nom de notre structure est assez explicite : A-Free-Catic : entendez, une Afrique plus connectée, et libérée de ces entraves actuelles, grâce aux TIC !

Bien que les membres fondateurs soient Togolais, nous aspirons à faire d’Afreecatic, une structure pan-africaine !

D’ailleurs, en 4 mois d’existence nous sommes fiers de compter 25 membres de 4 nationalités différentes : togolais, mais aussi, congolais, camerounais, ivoiriens.

Parfait. Nous sommes bien curieux de savoir, par quelles actions vous souhaitez concrétiser vos objectifs :

Notre objectif se décline en deux axes :

-Dans un premier temps, nous avons mis en place un cycle de conférences bimensuelles -dénommées APEROTIC- sur des thèmes qui croisent à chaque fois les TIC et un secteur de l’économie Africaine.

Le 1er Juin dernier, notre premier APEROTIC a accueilli une cinquantaine de participants.

Nos grands frères, pionniers de la révolution numérique en Afrique- JP EHOUMAN et Joël NLEPE- y sont venus parler de l’état actuel des TIC en Afrique.

Nous préparons actuellement notre deuxième APEROTIC sur le thème « L’impact des TIC sur l’entreprenariat en Afrique ». Tous les lecteurs de TOGOZINE y sont cordialement conviés.

Dans un deuxième temps, nous allons travailler à la concrétisation de projets technologiques en Afrique.

En effet, la majorité de nos membres sont issus de formations technologiques et sont eux-mêmes porteurs de projets. En mutualisant nos ressources, nous allons travailler à collecter les investissements et infrastructures nécessaires pour leurs concrétisations.

Vous pouvez retrouver nos projets en cours d’études sur notre page internet.

Togozine: Quels sont les enjeux et difficultés que vous avez rencontrées dans la mise en place d’Afreecatic ?

Néné Amouzougan: Pour l’heure, j’ai envie de dire, que les portes s’ouvrent facilement et les entités, que nous avons contactées jusqu’ici, nous ont toujours offert leur soutien sans difficultés. Il s’agit spécialement de la Maison de l’Afrique- Edition l’Harmattan, partenaire de nos évènements et de Francis PISANI, qui a accepté d’être notre parrain officiel !

Ceci nous conforte dans la certitude qu’une structure comme la nôtre manquait au paysage des associations de la diaspora et que beaucoup de jeunes, se reconnaissent dans notre vision.

A présent, nous avons besoin d’élargir notre audience et nous faire connaître au-delà de notre cercle actuel.

Pour cela, nous souhaitons renforcer notre présence médiatique à travers la publication d’articles et de tribunes sur l’actualité technologique et entrepreneuriale en Afrique, dans des journaux, radios, webradios…

Notre équipe compte déjà 3 blogueurs efficients et très au fait de l’actualité, et disposés à fournir un contenu de qualité à toute radio, télévision et magazine désireuse de collaborer avec nous.

Une autre question épineuse est celle du financement. La réalisation de nos AperoTIC, la concrétisation de nos projets technologiques, requièrent des ressources financières et matérielles importantes.

C’est le lieu ici, de lancer un appel à toutes les entités, entreprises ou fondations désireuses de soutenir financièrement notre structure !

Togozine:  Merci pour ces éclaircissement Néné – un mot pour conclure ?

Néné Amouzougan: D’abord un grand merci à Togozine, qui nous a soutenus dès les premières heures.

A tous vos lecteurs, je dirai : vous aimez les TIC ? L’entreprenariat ? Vous croyez en l’Afrique ? Nous aussi, alors rencontrons-nous sans tarder !

Pour en savoir plus www.afreecatic.org


avatar Soumis par le 20 Aug 2012 dans la/les categories Interviews. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Qu'en Pensez Vous?... 1 Reaction deja “Néné Amouzougan discute Technologies et Afreecatic sur Togozine”

  1. peux t’on avoir les contacts ou les mails de Néné Amouzougan svp?je suis conseiller en communication et j’aimerais avoir des conseils plus avise de la professionelle qu’elle est merci.

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP