Nicolas Lawson se dit prêt pour affronter les partis sur le terrain

Nicolas Lawson le Président du Parti du Renouveau et de la Rédemption de retour du Nord du Togo affirme être en train de travailler sur le terrain dans le cadre des prochaines élections législatives qui se dérouleront cette année au Togo. Il lance un appel aux autres partis politiques dont le CAR et l’ANC à être associés aux questions de redécoupage électoral et à la composition de la Commission Electorale Nationale Indépendante. Il répond aux questions de Firmin Teko-Agbo

Togozine: Monsieur le Président bonjour

Nicolas Lawson : Bonjour Monsieur

Togozine: Vous revenez d’une tournée à l’intérieur du pays, qu’est-ce que vous et les populations de l’intérieur vous vous êtes dits ?

Nicolas Lawson : Il y a comme une affection qui s’est créée entre les Togolais et les idées et idéaux du PRR. Quand le PRR propose qu’on mette 20 milliards à la disposition de 1000 Chefs traditionnels à raison de 20 millions par Chef, et qu’on les amène à créer 20 emplois et à développer l’agriculture, l’élevage et la pisciculture dans leurs milieux. Donc ces 20 milliards vont créer 20 mille emplois. Ces 20 mille Togolais vont sortir de la délinquence et de l’oisiveté. Quand les populations entendent cela, cela leur plait. Le projet du PRR définit qu’on accorde des subventions à nos agriculteurs puisqu’on le fait en Europe, 40 mille Euros par Hectar. Je propose que nous accordions demain 400 mille par Hectar et par agriculteur, ce qui leur permettra de pouvoir s’acheter des tracteurs, de travailler , de créer des coopératives et de produire en abondance et nous mangerons à notre faim.

Togozine: Nicolas Lawson, vous essayez de ratisser large dans un milieu dit fief du RPT, parti au pouvoir, est-ce que le RPT vous laisse la main libre ?

Nicolas Lawson : Non le RPT a toujours volé au Nord du pays. Avant, nous étions absents dans les villages. Et cette fois-ci, nous avons décidé au PRR d’aller voir nos frères qui sont dans les villages. Nous avons aujourd’hui plus de gens qui sont conscients que le PRR, c’est la bouée de sauvetage. Ils souhaitent que ce que le PRR propose soit réalisé. Nous allons leur dire de ne pas se laisser intimidés par les gens du RPT, qu’ils ne viennent plus vous mentir. Qu’ils ne vous contraignent plus à les laisser voler votre liberté et votre bien-être .Résistez face à cela. Et refusez de leur servir de béquilles. Soyez gardiens et protecteurs de vos votes. Et c’est ce que je vais leur dire là-bas au Nord du Togo. Aujourd’hui, nous avons nos frères de la diaspora qui m’écoutent qui sont descendus. Ils travaillent avec moi au Nord. Nous allons progressivement descendre dans le Sud.

Togozine: Monsieur le Président, les élections législatives, c’est dans quelques mois, est-ce que le Parti du Renouveau et de la Rédemption part confiant ?

Nicolas Lawson : Oui absolument ! je disais à Me Agboyibor qu’il faut pas laisser la proie pour chasser l’ombre. Nous avons maintenant 2012 maintenant à préparer. Il faut maintenant agir pour avoir une Commission Electorale Nationale indépendante(CENI) qui soit une CENI plus ou moins équitable et ouverte, pour avoir un Code électoral favorable, avoir un redécoupage favorable pour que nous puissions avoir une puissante influence sur ce qui va se faire. Et à partir de là, nous pouvons organiser les législatives. En tout cas, en tout état de cause, nous au PRR, nous travaillons sur le terrain et le moment venu, nous serons prêts pour pouvoir affronter le RPT et tout autre parti qui serait sur le terrain. Nous n’avons pas de craintes.

Togozine: M. Lawson est-ce que vous allez soulever la question du découpage électoral lors des prochaines réunions du CPDC ?

Nicolas Lawson : La question a été déjà soulevée et ce que je souhaite et que le PRR souhaite est que nos frères de l’ANC, du CAR et les autres soient associés à la recomposition et à la réorganisation de la CENI, à la réorganisation du Code électoral et au redécoupage électoral. Ni le PRR ni l’ANC ne sont actuellement à l’assemblée nationale. Donc c’est le moment pour nous de nous battre. C’est pour cela que je leur demande de ne pas rester à l’écart.

Togozine: Monsieur le Président nous arrivons pratiquement à la fin de notre entretien, un petit mot sur la dernière visite de la Secrétaire d’Etat américaine au Togo

Nicolas Lawson : Si Hillary Clinton vient au Togo, qu’importe ce qui se dira sous la table, ce qui est essentiel au reste du monde, c’est qu’elle soit venue au Togo et ça expose le Togo. Il faut en tirer avantage. C’est ça qu’on appelle le prestige d’un pays. C’est très important.

Togozine: Monsieur le Président merci

Nicolas Lawson : Merci aussi

Togozine:


avatar Soumis par le 9 Feb 2012 dans la/les categories Actualités. Pour rester informés des commentaires de cet article, vous pouvez souscrire au flux RSS 2.0. Togozine encourage les débats. Veuillez laisser vos commentaires en bas des articles. Les opinions des rédacteurs/personnes mentionnées sont fournies comme telles et ne reflectent pas systématiquement l'opinion du magazine.

Vos Commentaires et Reactions

Laissez Vos Commentaires Ici



Rejoignez-Nous Sur Togozine











Log in | Born of the vision of Eryck



BACK TO TOP