Près de trois ans après le lancement du projet BIDC, ou en est-on ?

0
365

10 milliards cinq cent millions de FCFA, c’est le montant alloué par la Banque Indienne Eximbank pour soutenir le projet d’équipements des structures sanitaires du Togo dénommés « Projet Santé BIDC ».

Aujourd’hui plus de trois années après à quoi ont véritablement servi ces fonds avec tous ces problèmes dans hôpitaux du Togo ? le professeur Colonel Sognè Badjona, Conseiller Spécial pour la santé du Chef de l’Etat qui a géré ces fonds apporte son éclairage.

Selon le Professeur et son équipe, ce projet a permis l’achat d’équipements techniques, la construction de bâtiments, la réalisation de l’exécution de 15 centres de santé à travers le territoire. Le projet, souligne-t-il, a couvert 15 structures sanitaires et a permis de les étoffer en équipements majeurs comme les scanners, les radios modernes permettant de faire des clichés et de suivre des images, les hélioscopes pour la chirurgie.

A en croire le Professeur Colonel, trois centres hospitaliers universitaires ont bénéficié de scanners, ce qui a permis selon lui de réduire sensiblement le cout des prestations de 80 000f à 25 000f.

Ajoutons que dans le cadre du projet et selon ce que le professeur affirme, plusieurs centres hospitaliers régionaux et préfectoraux ont été également pris en compte. Certaines de ces structures ont bénéficié d’un service de radiographie et de radiologie.

Vos Commentaires et Reactions

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here